Les données récoltées en décembre 2020 montrent que le prix moyen du mètre carré s’établit à 3 553 euros en France. Certaines grandes villes affichent toutefois un tarif largement supérieur. C’est le cas de Paris qui arrive en tête. Viennent ensuite des agglomérations comme Lyon, Bordeaux ou Aix-en-Provence. La différence est parfois de l’ordre de 40 %.

Le Baromètre LPI-Se Loger fait le point sur l'évolution du prix dans l'immobilier en France. Cette étude a permis de relever la moyenne, qui se situe à 3 553 euros en décembre 2020. Naturellement, elle diffère d'une commune à une autre. Paris est ainsi connue pour être la ville la plus onéreuse. C'est également le cas de quelques communes franciliennes comme Montreuil ou Boulogne-Billancourt.

Après la capitale, on retrouve dans le classement des métropoles comme Lyon, Annecy ou Bordeaux. L'étude fait également état de l'augmentation constatée en un an dans chacune d'elles. Reste à savoir si elle influe sur le coût de l'assurance habitation.


Plus de 10 000 euros le mètre carré à Paris

À Paris, le prix moyen du mètre carré serait ainsi de 10 683 euros. En un an, il a augmenté de 5,7 %, d'après le baromètre LPI-Se Loger.

Dans son classement, la capitale est suivie par :

  • La métropole lyonnaise, avec un prix moyen de 5 652 euros, pour une hausse de 11,6 % en un an ;
  • Annecy, où le mètre carré coûte environ 5 242 euros, avec une augmentation de 5,2 % ;
  • Bordeaux, qui affiche 5 023 euros le mètre carré. Un prix qui a bondi de 5,7 %.

Dans le cas de Bordeaux, l'augmentation a une explication. Elle est due à l'existence d'une ligne de TGV qui permet de rejoindre Paris rapidement.

Nice, Nantes et Aix-en-Provence viennent s'ajouter au classement :

  • Le prix du mètre carré est de 4 485 euros à Nice ;
  • Il est de 4 151 euros à Nantes ;
  • Il est de 4 123 euros à Aix-en-Provence.

Jusqu'à 16 000 euros le mètre carré dans certaines villes

Saint-Denis se positionne à la dernière place du top 10 des villes les plus chères en France. Un acheteur doit payer 3 973 euros le mètre carré dans cette ville. Un prix qui dénote une différence de 43,8 % par rapport à celui appliqué au Havre, qui affiche l'un des tarifs les moins chers de l'Hexagone.


D'autres villes franciliennes s'alignent par ailleurs sur Paris. Ainsi, à Boulogne-Billancourt, le mètre carré coûte 9 063 euros. Cela équivaut à une hausse de 4,3 % sur l'année. Et il est à 6 876 euros à Montreuil, considéré comme le Nouveau Brooklyn. Pour ce dernier, le prix a augmenté de 10,4 % en un an.

L'étude réalisée s'est focalisée sur les villes de plus de 10 000 habitants. D'autres communes peuvent également faire partie de la liste, mais réunissent moins de 100 000 habitants. Dans certains quartiers résidentiels, on peut même trouver plus de 16 000 euros le mètre carré.