En Suisse, les prix d’achat des biens immobiliers ont flambé durant les douze derniers mois. Aussi bien les maisons individuelles que les logements en copropriété sont concernés, avec des taux de hausse de 6,6 % et 8 % respectivement. Le mouvement s’est poursuivi en mars, à hauteur de 0,5 et 0,4 %.

Hausse continue des prix des maisons et appartements

Selon une étude de deux sociétés spécialisées dans l'immobilier et membres de SMG Swiss Marketplace Group,

Les prix des biens immobiliers suisses ont augmenté de 6,6 % entre mars 2020 et mars 2021.

Rien qu'au cours du mois de mars, les vendeurs ont relevé leurs prétentions de 0,5 %. Les appartements en copropriété ne sont pas épargnés avec +0,4 % en mars et jusqu'à 8 % de croissance cumulée en un an.

Le communiqué souligne que

Le conflit ukrainien n'a pas encore eu d'impact direct sur le marché immobilier.

Cependant, l'envolée des prix de l'énergie risque d'alourdir sensiblement les charges et par conséquent, de peser indirectement sur le budget logement des ménages.

Pour réaliser des économies non négligeables sur les charges, les comparateurs de devis d'assurance habitation gratuits en ligne permettent de trouver une bonne couverture à des prix plus compétitifs.

À moyen terme, l'explosion du coût de certaines matières premières et les problèmes d'approvisionnement retardent les chantiers de construction et se répercutent sur la facture finale. Pourtant, la demande reste soutenue, en raison des taux d'intérêt historiquement faibles des dernières années et de la crise sanitaire.


Les locataires épargnés par les hausses

L'analyse des annonces montre que

Les locataires s'en sortent mieux que les acquéreurs, puisque les loyers moyens des appartements sur l'ensemble du territoire helvétique n'ont pas connu d'évolution notable le mois dernier.

Des disparités régionales sont néanmoins observées. Des baisses modérées sont constatées dans trois zones :

  • -0,6 % en Suisse centrale,
  • -0,3 % dans la région de Zurich,
  • -0,2 % dans la partie nord-ouest du pays.

L'heure est en revanche à la stabilité dans les alentours du lac Léman et en Suisse orientale. Enfin, les annonces montrent des progressions de 0,3 % dans le Mittelland et même de 2,2 % au Tessin.