Une enquête concernant les catastrophes naturelles a été effectuée en ligne fin septembre par l’association Assurance Prévention en collaboration avec l’institut d’études marketing et de sondages d’opinion, Harris Interactive.

Les résultats de l'étude ont montré que les Français sont bien conscients des risques naturels, mais ils ne sont pas suffisamment préparés à les affronter.

En effet, plus de 9 répondants sur 10 se disent conscients de l'importance de ces risques dans le monde et s'attendent à ce que les catastrophes naturelles surviennent fréquemment.

La plupart d'entre eux avouent toutefois ne pas savoir comment réagir en cas de tempête, d'inondation ou de feu de forêt.

Moins d'inquiétude à propos des risques pouvant touchant leurs zones d'habitation

Les Français ne semblent pas vraiment préoccupés par les risques naturels menaçant les zones où ils habitent.


Seulement 42 % des répondants avouent craindre leurs impacts sur leur localité. Et 53 % affirment être bien informés des dangers qui pourraient les concerner.

61 % des personnes interrogées ne connaissent pas les dispositifs préventifs ni les attitudes à adopter en cas de catastrophes naturelles. Ainsi, la majorité d'entre eux pensent qu'il appartient aux autorités locales et aux services d'intervention de les informer et de les conseiller lorsqu'ils devront faire face à une tempête, une inondation, un tremblement de terre, ou un incendie de forêt.

À titre de rappel, la souscription d'une assurance habitation en ligne permet de protéger son logement et ses biens contre les catastrophes naturelles et les événements climatiques.

D'ailleurs, les assureurs proposent un large choix de formules pouvant correspondre aux besoins et au budget de chacun.

Plus de la moitié des Français ne savent pas comment réagir face à une tempête ou un incendie de forêt

Bien conscients des risques naturels, les Français ne sont pas suffisamment préparés à affronter ceux-ci.

En effet, le rapport de ce sondage a permis de constater que plus de la moitié des personnes interrogées ne savent pas comment réagir face à un cyclone ou un événement climatique de ce genre (56 %) ou à un incendie de forêt (53 %).

Le pourcentage des personnes qui ignorent comment affronter une crue soudaine ou progressive est moins élevé (45 %). Par contre, 73 % se sentiraient démunis face à un tsunami.