Les aléas climatiques sont devenus plus fréquents et plus intenses ces deux dernières décennies. Cette situation a entraîné une hausse importante des coûts d’indemnisation. Pour aider les assureurs, le ministère de l’Économie a décidé d’augmenter la surprime prélevée sur les contrats d’assurance destinée à financer le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles.

Hausse de la surprime Cat Nat : quels impacts sur les primes d’assurance??

Les primes d'assurance vont exploser en 2025

Un arrêté publié fin 2023 au Journal officiel prévoit une augmentation significative du taux de cotisation. Celui-ci passera de 12 % à 20 % pour l'assurance habitation et de 6 % à 9 % pour les garanties vol et incendie des contrats automobiles.

Cette mesure entrera en vigueur au 1er janvier 2025 et devrait générer un revenu supplémentaire de 1,2 milliard d'euros par an, selon les estimations de Bercy.

Sans grande surprise, cette décision du gouvernement aura un impact sur le portefeuille des assurés. Ceux-ci devront s'attendre à une hausse importante de leurs primes d'assurance.

En moyenne, les primes passeront de 25 à 41 euros par an, explique Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs.

Évolution du prix des assurances liée aux catastrophes

La multiplication des catastrophes naturelles en raison du réchauffement climatique suscite des inquiétudes.


Les statistiques du ministère de la transition écologique indiquent une recrudescence de ces événements, passant d'une moyenne d'une catastrophe naturelle grave par an entre 1950 et 2000 à quatre par an depuis 2001.

Cette tendance met les assureurs sous pression, puisque le coût de ces événements exceptionnels ne cesse d'augmenter.

Selon France Assureurs, les tempêtes Domingo et Ciaran ont engendré des dégâts estimés à 1,3 milliard d'euros.

Le rapport annuel de la Caisse centrale des réassurances (CCR) révèle que :

Un taux de surprime d'environ 19 % serait nécessaire pour combler le déficit de la Caisse, dont les ressources s'élèvent à 1,8 milliard d'euros, soit bien en deçà des 2,1 milliards d'euros requis.

Amélioration de la couverture des risques naturels à partir de 2024

Les assureurs français ont longtemps exprimé leur inquiétude face à la montée des risques naturels, qui entraînent des coûts de plus en plus importants pour le régime Cat Nat. En réponse à ces préoccupations, le gouvernement a promis de revaloriser la surprime d'assurance, ce qui est désormais chose faite.

Par ailleurs, les ressources supplémentaires générées par cette hausse permettront à l'exécutif de financer les mesures lancées en 2021 et qui visent à améliorer et accélérer l'indemnisation des assurés.


Ainsi, les compagnies d'assurance seront tenues de prendre en charge les frais de relogement d'urgence des victimes, dont la résidence principale est devenue inhabitable, sans la possibilité de compter sur la modulation des franchises appliquées aux sinistrés, qui sera supprimée.

Dans ce contexte, comparer les assurances habitation devient crucial pour les assurés à la recherche d'une couverture adaptée à ces évolutions.

A retenir : 
  • Les catastrophes naturelles sont plus fréquentes et plus coûteuses.
  • Le gouvernement augmente la surprime Cat Nat pour financer les indemnisations.
  • Les primes d'assurance devraient bondir en moyenne de 16 euros.