À cause du froid, les ménages utilisent plus souvent le chauffage, ce qui a tendance à accroître la facture d’électricité ou de gaz. L’appareil doit être entretenu périodiquement pour éviter tout refus de prise en charge par l’assureur. De cette manière, la santé des occupants de la maison concernée sera également préservée.

L'assurance qui garantit la réparation ou le remplacement d'appareils électriques endommagés protège les Français qui subissent les effets des intempéries. Les orages et les inondations, particulièrement fréquents dans certaines régions, peuvent détériorer les équipements et les installations électriques.

Si la période estivale peut causer des dégâts matériels importants, l'hiver réserve également des désagréments. En guise d'illustration, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone augmenteront si la chaudière à gaz ne fonctionne plus correctement. Les souscripteurs d'assurance habitation prendront-ils le temps de vérifier les conditions d'application de garanties liées aux dispositifs de chauffage ? Dans certaines circonstances, les réparations ne sont pas remboursées.


Se nourrir et se réchauffer impliquent des factures à payer

Durant la trêve hivernale, ceux qui n'ont pas pu payer leurs loyers ne sont pas contraints de quitter leur logement. Cette année, cette mesure a commencé au début du mois de novembre 2020 et prendra fin le 31 mars 2021.

Les locataires confrontés à des difficultés financières auront donc un toit où vivre pendant 5 mois. Cependant, ils ne seront pas épargnés par l'augmentation des factures d'énergie qui ont constitué 9 % du budget des familles en 2019. Telles sont les données publiées par le ministère de la Transition écologique. La note grimpera davantage si leur demeure présente des problèmes d'isolation, car les ménages devront se servir plus fréquemment de leur appareil de chauffage.

Il faut noter que ce dernier doit également faire l'objet d'un entretien annuel. Autrement, les assureurs ne verseront pas d'indemnisation. La loi dispose que les installations dont la puissance excède 4 kilowatts doivent être réparées et vérifiées par un professionnel spécialisé dans le secteur.

Risque d'accroissement du nombre d'accidents liés aux appareils domestiques ?

Le monoxyde de carbone est à la fois incolore et inodore. L'inhalation prolongée de ce gaz peut causer la mort. À Lespignan (Hérault), une famille de quatre personnes a failli connaître ce funeste sort. Elle a élu domicile dans un logement social géré par FDI Habitat. Avec une telle nouvelle, quelques habitants de la même résidence, baptisée Le Saint-Pierre, ont manifesté leur inquiétude quant à l'usage de la chaudière.


Les occupants devront patienter jusqu'en 2022 au plus tard pour le remplacement de leur système de chauffage, comme le prévoit le gestionnaire. Pour l'heure, ils doivent composer avec les fuites de gaz et les pannes.

Concernant les autres appareils électriques, les intéressés ont toujours la possibilité de faire jouer leur assurance multirisque habitation en cas de besoin. Le remboursement peut être effectué à hauteur du prix d'achat ou non. Les souscripteurs ne seront cependant pas dédommagés si les défaillances résultent d'un défaut de fabrication.