Un nouveau venu dans le monde des assureurs nouvelle génération présente un projet audacieux et qui faciliterait bien la vie aux jeunes en quête d’un logement à louer et qui se voient fermer des portes en raison de leur situation professionnelle encore précaire. Homebrella a choisi la France pour lancer son activité et tester son produit, notamment auprès des Millenials.

Une startup exclusivement consacrée aux locataires

Ayant lui-même connu de grandes difficultés à trouver un logement à louer lors de son arrivée à Paris, le fondateur de Homebrella, un américain qui se destinait au départ à une carrière musicale, a eu l’idée de créer une startup spécialisée dans l’assurance habitation étudiant.

La formule a rapidement convaincu le public cible puisque ce type de plateforme constitue la garantie qui manquait aux étudiants et aux jeunes travailleurs pour convaincre leurs bailleurs de signer un contrat de location.

De plus, le contrat d’assurance proposé par la startup peut se conclure quasi instantanément, de manière à ce que l’aspirant à la location puisse le présenter au propriétaire dès sa première visite.


Une aubaine également pour les expatriés

L’un des points faibles des contrats d’assurance réside dans l’impossibilité de résilier l’accord avant les délais prévus. Un cas de figure qui peut constituer une préoccupation majeure pour les étrangers qui ne comptent pas rester longtemps, étant de passage pour un stage de quelques mois ou un cursus universitaire de quelques années seulement.

Le contrat proposé par Homebrella se présente comme la meilleure alternative pour les expatriés.

Tout comme la souscription, la résiliation peut être effectuée rapidement et à tout moment. Pour le locataire, il suffit de faire connaitre ses intentions par courriel.

Le succès est au rendez-vous

Comme elle ne couvre que les incidents occasionnés ou subis par les locataires, Homebrella présente un taux de sinistralité relativement faible. Elle propose ainsi des tarifs qui défient toute concurrence, à savoir jusqu’à 50 euros inférieurs au prix du marché, en moyenne.

Et pour minimiser encore plus les charges, elle s’est entourée de partenaires de choix. Elle collabore avec des acteurs de renom du monde de l’assurance, d’autres startups qui partagent ses visions et même des entreprises spécialisées dans l’entretien des bâtiments entre autres.

Dix mois après le lancement de la version bêta de son produit, Homebrella compte un peu plus de 2?000 assurés. Elle ne cache pas son ambition qui est de faire passer ce chiffre à 4?000 avant 2020 et même à 12?000 d’ici 2021.