Durant les confinements successifs, le marché de l’immobilier en France n’a pas trop souffert, mais a été principalement animé par les acheteurs locaux. À l’heure de la reprise et des réouvertures des frontières, les investisseurs étrangers sont de nouveau présents sur le territoire français. Parmi eux, ceux originaires de la Scandinavie qui semblent avoir pris pour cible la Côte d’Azur.

En quête de dépaysement

La Scandinavie est une région réputée en partie pour son climat plutôt froid. La forte présence d'acheteurs immobiliers venant de cette partie du monde dans les zones plus chaudes n'est donc pas vraiment étonnante. Dans l'Hexagone, ils se sont surtout positionnés dans le sud et plus particulièrement du côté de la Côte d'Azur.

D'après des professionnels du secteur, les acheteurs scandinaves, qu'ils viennent de Suède, de la Norvège, du Danemark ou bien des pays situés sur la péninsule éponyme, sont principalement à la recherche d'une résidence secondaire où ils pourront passer les vacances d'été ou bien passer l'hiver dans des conditions moins rudes que dans leur pays d'origine.


Une quête qui se fait non sans encombre

Le problème pour les acheteurs scandinaves est que leurs homologues français sont également nombreux à avoir nourri un projet immobilier et attendu la fin du confinement pour le concrétiser.

Résultat : le marché est soumis à une forte tension. La demande continue de croître alors que l'offre peine à suivre le rythme.

Mais les acheteurs suédois et danois présentent un avantage de taille par rapport aux acheteurs de l'Hexagone : les conditions d'accès au crédit immobilier sont beaucoup plus attractives en Scandinavie. De plus, ces acheteurs sont dotés d'un pouvoir d'achat plus important.

De ce fait, au niveau des critères, ils se permettent d'avoir un certain niveau d'exigence. Nombreux sont ceux qui sont à la recherche d'une maison avec piscine, un accès facile à la mer, les commerces de base à proximité.

À défaut, ils sont enclins à acheter et souscrire une assurance habitation en ligne pour un appartement, du moment que celui-ci présente un grand balcon ou une terrasse, mais surtout une vue imprenable sur la mer.

Preuve que le marché immobilier du côté de la Côte d'Azur se porte à merveille, le prix y a enregistré une hausse de +15 % lors des deux dernières années.