Depuis 2019, Airbnb déploie des mesures de plus en plus sévères pour lutter contre les fêtes clandestines. À l’approche de la fin d’année, la plateforme de location saisonnière a renforcé le dispositif y afférent. Concrètement, les fêtes seront tout simplement prohibées lors du réveillon du 31 décembre dans les logements qu’elle propose.

La location saisonnière génère un complément de revenus pour les propriétaires. Cette activité modifie cependant les règles en matière d'assurance habitation, et ce, même si elle ne dure que quelques jours. En effet, elle est susceptible d'entraîner des dommages matériels résultant d'un incendie, d'un dégât des eaux ou encore de fêtes improvisées.

Pour les logements proposés sur Airbnb, ce type d'événement est désormais prohibé. L'interdiction s'applique depuis la fin du mois d'août 2020. Même pour le réveillon du Nouvel An, les fêtes restent défendues. Pour prouver qu'il ne compte pas en organiser, tout client qui prévoit d'effectuer une réservation devra compléter une attestation sur l'honneur.


Des règles à respecter par les locataires, mais également par les propriétaires

Pour réserver sur Airbnb, le client devra également remplir une autre condition, à savoir avoir reçu au minimum un commentaire positif. Pour leur part, les hôtes sont invités à actualiser leur règlement intérieur le plus précisément possible. Concrètement, il leur incombe de rappeler aux candidats à la location que les fêtes sont interdites.

S'ils ne respectent pas ces règles, les utilisateurs (les locataires et les propriétaires) risquent de voir leur compte Airbnb supprimer. Par ailleurs, ils encourent des poursuites judiciaires pour ne pas avoir observé le règlement.

Ces mesures sont en vigueur en France depuis le 3 décembre dernier. Elles sont aussi déjà appliquées au Royaume-Uni, en Espagne, en Australie, au Mexique, au Canada et aux États-Unis. Le directeur des affaires publiques Europe de la plateforme de location, Patrick Robinson, assure :

Nous savons que cette période de festivités ne ressemblera à aucune autre. Une minorité des utilisateurs pourrait nuire à ces festivités. Cela n'aura pas lieu sur Airbnb.

Un réveillon du 31 décembre sans fête en France ?

Airbnb a aussi prévu de déployer des agents qui ont reçu une formation sur les problématiques de sécurité durant le réveillon du Nouvel An. La plateforme a précisé que la réservation sera maintenue pour les clients qui en ont déjà effectué pour le 31 décembre ou une période incluant cette date. Ces utilisateurs n'ont pas été obligés de fournir une attestation sur l'honneur. Par ailleurs, ceux qui ne comptaient pas forcément un avis positif minimum ont tout de même eu la possibilité de réserver.


En France, conçoit-on de passer la nuit de la Saint-Sylvestre sans fête ? En tout cas, avec la pandémie de coronavirus, le réveillon sera certainement particulier. En effet, il deviendra de plus en plus difficile d'organiser une fête chez soi, le couvre-feu étant de nouveau effectif depuis le 15 décembre. Les invités devront donc prendre congé avant 20 heures. S'ils ne peuvent pas rentrer chez eux, il faudra prévoir une solution pour leur permettre de dormir sur place.