Tel est le constat qui ressort d’une étude réalisée par la plateforme Flatlooker, publiée le 13 décembre 2021. Celle-ci fait état d’un loyer particulièrement élevé dans la Capitale française. Le profil est toutefois varié selon les données relevées à la suite de cette observation. Il y aurait autant d’étudiants que de salariés, des retraités mais aussi des demandeurs d’emploi.

Qui loue les biens proposés sur le marché parisien ? Comment sont-ils occupés et à quel prix peut-on les obtenir ? Quelle part de leur rémunération les locataires accordent-ils au logement ? L'étude réalisée par Flatlooker apporte des réponses à ces questions. Elle a été menée auprès des personnes qui louent un bien dans la Capitale française.

Plusieurs enseignements peuvent être tirés des données communiquées. Elles permettent d'en apprendre davantage sur la configuration des logements et le mode de location. Sur ce dernier point, l'étude souligne le développement de la colocation pour des raisons financières. Les locataires choisiraient en outre les appartements de petites surfaces pour le même motif.


Des logements de 20 à 55 mètres carrés

La surface moyenne des logements loués serait de 22 mètres carrés. 28 % des locataires occuperaient une habitation dont la surface est inférieure à 25 mètres carrés.

  • 34 % auraient un appartement de 25 à 40 mètres carrés ;
  • Pour 21 % d'entre eux, la surface du logement se situe entre 40 et 55 mètres carrés ;
  • Elle va au-delà de 55 mètres carrés pour 16 %.

Chaque logement est occupé par deux personnes en moyenne bien que la colocation soit courante. Celle-ci permettrait aux locataires de réduire les dépenses. L'étude de Flatlooker souligne que le loyer représente environ 36 % du budget des ménages. Ce chiffre reflète la situation d'un salarié de 28 ans en moyenne, pour 2 600 euros de salaire net médian. Dans ces conditions, partager l'appartement revient à partager les charges.

Pour l'assurance, ils ont également un moyen de faire des économies en faisant jouer la concurrence. Il est ainsi recommandé d'utiliser un comparateur assurance habitation pour trouver la meilleure offre. Celle qui met en avant un tarif abordable avec une couverture suffisante et adaptée à ses besoins.

Un profil de locataires diversifié

8 000 locataires qui résident à Paris ont été interrogés dans le cadre de l'étude de Flatlooker. Pour rappel, il s'agit d'une agence en ligne spécialisée dans la location et la gestion de biens. Par son observation, cette plateforme révèle que 58 % des appartements sont partagés entre plusieurs occupants. Les 42 % sont habités par une personne vivant seule. L'enquête révèle que la capitale détient un loyer largement supérieur à celui des autres grandes villes en France. D'où le choix pour la colocation ou un logement ayant une surface réduite.

Le profil des locataires est varié bien que Paris attire tout particulièrement les étudiants. Plus de 650 000 viendraient s'y installer chaque année et ils représentent 42 % des locataires. Autrement dit, quatre personnes sur dix se trouvent dans la Capitale pour leurs études. Pour le reste :

  • 38 % sont des salariés ayant un CDI ou un CDD ;
  • 20 % sont constitués par des intérimaires, des indépendants, des retraités et des personnes sans emploi.