Dorénavant, les détenteurs de résidence secondaire peuvent se rapprocher de l’Assurtech parisienne Luko pour assurer leur bien. Il leur a confectionné une formule ajustée à la pratique du travail à distance, comprenant une garantie facultative Airbnb. Selon un de ses cofondateurs, la startup cherche toujours à procurer les meilleures conditions à ses consommateurs.

Pour son nouveau produit, Luko a mis en place une grille tarifaire commençant à 12,70 euros mensuels. Au sein de la compagnie, le prix de l'assurance résidence secondaire dépend de la localisation et la surface du logement. Pour un bien de 80 m2, les clients doivent prévoir un budget de 21,48 euros/mois à Beaune. À Chamonix, le coût se révèle 2,75 euros moins chers.

Demander un devis est conseillé pour recueillir de renseignements plus précis.

Concernant la protection proposée, l'offre est en adéquation aux besoins présents des possédants d'habitations à usage secondaire. Elle fournit également toutes les caractéristiques qui ont séduit quelque 150 000 Français depuis le lancement du néo-assureur.


Une formule 100 % numérique

Ayant fait la renommée de la jeune pousse ceux-ci portent sur :

  • Le service à la clientèle le mieux apprécié sur le marché ;
  • La forte réactivité ;
  • La transparence ;
  • La simplicité.

Sans compter le fait que l'assurance habitation commercialisée est entièrement en ligne. Outre les garanties basiques d'une police pour logement utilisé à titre accessoire, Luko vend aussi une protection Airbnb. Plus généralement, celle-ci est destinée aux locations saisonnières. En souscrivant cette option, le propriétaire d'un bien occupé par des touristes couvre celui-ci contre différents risques, comme :

  •  Des détériorations occasionnées par des locataires de courte durée maladroits ;
  •  D'éventuels vols ;
  •  Des incendies ;
  •  Des dégâts causés par l'eau ;
  •  Etc.

La startup propose également une certification de travail à distance. Réclamé par les employeurs, ce document peut être téléchargé gratuitement. Raphaël Vullierme exalte :

Chez Luko, nous avons à cœur de nous adapter aux nouveaux usages pour toujours accompagner au mieux nos clients et leur permettre de profiter de leur chez eux l'esprit en paix. […].

Une hausse de la demande

Le cocréateur de la société ajoute :

[…] En ville, à la campagne, le week-end ou en télétravail : Luko s'adapte pour vous proposer la bonne couverture, toujours 100 % personnalisable.
Pour rappel, l'Insee définit une résidence secondaire comme une habitation :

  •  Utilisée pour des vacances ou pour des hébergements durant une période brève ;
  •  Occupée chaque année pour une durée de 120 jours (4 mois) au maximum.

Actuellement, un nouveau concept se trouve en plein développement : la bi-résidence principale. Également nommée résidence semi-secondaire, celle-ci regroupe tous les biens habités plus récurremment, sans compter les week-ends et les vacances.

Un mouvement provoqué par la mise en place graduelle du travail à distance ainsi que des vagues de confinements. En France, le nombre de consommateurs lorgnant les résidences secondaires croît en permanence. Sur son site, Luko enregistre en une année une progression de 130 % des sollicitations de devis d'assurance résidence secondaire. En outre, la moitié des premiers assurés de l'entreprise admettent aussi s'être procuré leur résidence principale depuis moins d'un an.