Pour 83 % des Français, leur bien-être est grandement lié à la qualité de leur habitation. C’est ce qui ressort d’une étude menée en septembre 2021 par l’institut OpinionWay pour Cogedim. Dans ce contexte, 49 % des personnes interrogées prétendent être prêts à dépenser plus pour profiter d’un habitat plus sain.

D'après une enquête OpinionWay, une grande partie des Français regrettent la mauvaise performance de leur logement sur le plan énergétique. Dans la région francilienne, ce besoin s'avère inquiétant, avec 50 % des répondants qui disent avoir trop froid l'hiver. Pendant la saison estivale, 84 % d'entre eux affirment vivre une chaleur extrême. En outre, le manque de lumière, d'espace et les nuisances sonores sont également critiqués.

Le sondage montre également que plusieurs Français issus de toutes les classes d'âges veulent résider dans un logement sain. Ce désir, formulé par des individus de toutes les tranches d'âge, a été observé dans tout l'Hexagone.


Beaucoup de Français songent à déménager pour une meilleure qualité de vie

En effet, le souhait de déménager se montre plus prononcé en Île-de-France et à Paris. Des secteurs qui concentrent 18 % de la population d'étude. Pour une habitation plus saine, la majorité des Franciliens (53 %) est ainsi ouverte à l'idée de payer plus cher. En guise de comparaison, seuls 43 % des résidents du Grand Est et 42 % de la région Centre partagent cette position.

Cependant en Île-de-France, le désir de déménagement est aussi porté par l'envie de détenir un espace extérieur. Ainsi, 23 % des Franciliens songent à cette possibilité. En Pays de la Loire, cette proportion descend à 13 points de moins.

Pour bénéficier de meilleures conditions de vie, 50 % des Français affirment être prêts à déménager prochainement ou l'avoir fait. Dès lors, quelques devis assurance habitation pourraient être sollicités d'ici peu. En moyenne, quelques 80 % des répondants passent 17 heures dans leur habitation le week-end. En semaine, ils s'y trouvent quotidiennement durant 15 heures.

La qualité de l'air apparaît comme primordiale

Relativement à ce cadre, leur maison ou appartement influent directement sur leur bien-être, déclarent 83 % des répondants . Celui-ci concerne :

  • La qualité de leur vie ;
  • Leur concentration ;
  • Leur degré de stresse ;
  • Leur sommeil ;
  • Etc.

OpinionWay apprend aussi à travers son enquête que l'habitat des Français provoque des impacts sur leur santé. Pour profiter d'un bien plus sain, 49 % des personnes interrogées indiquent être prêtes à payer. Et pour plus de sept sondés sur dix (72 %), une habitation saine doit avant tout présenter une bonne qualité de l'air. Ce critère devance ceux relatifs à :

  • Une meilleure isolation thermique, mentionnée par 39 % du panel ;
  • La tranquillité (40 %) ;
  • L'existence d'aires extérieures (42 %).

Enfin, l'un des plus grands enseignements de l'étude, c'est que bien se loger est devenu une priorité pour les Français. Dans une certaine mesure, ce changement résulte des bouleversements engendrés par la crise sanitaire. Parmi ceux-ci, l'accentuation du besoin de verdures et d'espaces, la normalisation du travail à distance, etc.