À l’initiative de la Ville de Paris, le projet « Embellir votre quartier » vise à entreprendre divers aménagements dans la capitale avant les Jeux olympiques en 2024. Répartis dans 17 quartiers parisiens, 250 chantiers ont démarré en début d’année et dureront au moins quinze mois. Il est question de végétaliser les quartiers, d’élargir les trottoirs, d’aménager plus de places, de pistes cyclables, de « rues aux écoles »…

250 chantiers étalés sur 15 mois

Le lancement de la phase 1 de l'opération « Embellir votre quartier » a commencé. Selon la mairie,

La capitale est en train de retrouver sa splendeur d'antan.

Les travaux d'aménagements vont durer « près de quinze mois », selon les précisions de Jacques Baudrier, maire adjoint (PCF) à Paris en charge des constructions publiques.

100 millions d'euros ont été débloqués par la Ville de Paris pour mener ces chantiers, à raison de 5,5 millions d'euros par quartier.

Bon à savoir : si vous souhaitez assurer votre logement et que vous cherchez une couverture adaptée à vos besoins, pensez à effectuer une simulation assurance habitation en ligne pour trouver le contrat plus avantageux.


Coordination des travaux avec les opérateurs de service

Après ces mois de dérangement, Jacques Baudrier promet la tranquillité aux riverains pendant des années. Pour y arriver, l'accent est mis sur la synchronisation des travaux avec les interventions des opérateurs de réseaux (RATP, gaz, électricité).

D'après la mairie, la priorité est donnée aux concessionnaires afin d'éviter que les secteurs réaménagés soient « rouverts » dans les 4 ou 5 années suivantes.

Jacques Baudrier se félicite de la bonne coordination de 95 % des chantiers des opérateurs actuellement.

À ce stade, 5 200 emprises de chantier ont été recensées. 60 % sont gérées par des tiers, 28 % par les concessionnaires et 11 % par la Ville.

Dans le même temps, la phase 2 est en préparation avec le début des concertations pour les neuf quartiers visés au cours du deuxième trimestre.

Le démarrage des travaux est prévu en fin d'année avec un budget de 55,5 millions d'euros. Quant à la troisième vague, l'adjoint à la maire espère

Accélérer les discussions et aboutir à un accord d'ici la fin de l'année afin d'achever un maximum de chantiers avant les Jeux olympiques.