De nombreux ménages sont encore confrontés à des problèmes de logement, notamment en raison du prix des appartements. De son côté, le gouvernement continue de construire des logements sociaux en faveur des plus vulnérables. Quelles sont les communes qui ont accordé, entre 2017 et 2019, le plus de permis de construire aux bailleurs sociaux ? JDN a établi un classement.

Les pouvoirs publics veulent promouvoir la mixité sociale dans les communes, de manière à diminuer les inégalités territoriales. Ils ambitionnent aussi de faciliter l'accès au logement pour les populations en situation de précarité.

Les logements sociaux se multiplient alors. Ces derniers peuvent être érigés et gérés par des organismes dédiés, qui doivent réclamer une attestation d'assurance habitation avant de signer le bail.

Sur la période 2017-2019, 123 529 logements sociaux ont fait l'objet d'un permis en France. Si ce chiffre constitue 1 % du parc hexagonal, la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) prévoit un quota de 25 % d'ici 2025.

Un impact de la loi Solidarité et renouvellement urbain ?

Sur les 35 000 communes de France, seulement 2 427 ont consenti à la construction d'au moins une habitation à loyer modéré (HLM) entre 2017 et 2019. Moins de 7 % des localités sont donc concernées.


Quoi qu'il en soit, il n'a pas été question de réaliser à tout prix les objectifs prévus par la loi SRU. D'ailleurs, à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, le taux de logements sociaux a déjà excédé 65 % en 2018. En revanche, pour Neuilly-sur-Seine, la commune voisine, il ne s'est élevé qu'à 6,4 %.

L'étude en question n'a pas pris en considération les investissements réalisés par les sociétés d'économie mixte (Sem). Le nombre de logements construits par ces opérateurs a été porté à 1 962 en 2017. C'est peu significatif par rapport aux logements ayant fait l'objet d'un permis de construire du côté des bailleurs et des organismes HLM (53 000 unités).

Gennevilliers en tête en observant le parc total de logements

Globalement, les localités dans lesquelles ont été recensés le plus de permis de construire entre 2017 et 2019 correspondent avec les plus grandes agglomérations. Par exemple à Paris, 2 483 permis ont été relevés, contre 1 874 à Marseille. Lyon, la troisième ville de France, ne figure pas dans le classement dressé par JDN.

Cependant, une fois que les données sont rapportées au nombre total d'habitations observées dans la ville, les résultats changent. Affichant un taux de logements sociaux de 0,2 %, la capitale française compte parmi les localités qui en construisent le moins.

Pour sa part, Gennevilliers occupe la première place parmi les communes de plus de 10 000 ménages les plus dynamiques en termes de construction de HLM. Entre 2017 et 2019, la ville a octroyé 793 permis pour des logements sociaux, ce qui représente 4,1 % de son parc total.