En France, des millions d’individus ne disposent pas des moyens leur permettant d’acquérir leur propre logement. Pourtant, souscrire un contrat de location s’avère très difficile selon 74 % d’entre eux. Il faut dire que dans certaines localités, l’offre n’existe tout simplement pas. C’est ce que révèle une étude commandée par l’agence immobilière de location Blue.

L'assurance locataire est loin d'être le premier souci de ceux qui ne possèdent pas leur propre logement. En effet, ils doivent avant tout trouver une habitation dans laquelle s'installer. Ce qui se présente comme une tâche ardue avec la crise du logement qui sévit actuellement dans l'Hexagone.

Ce phénomène est tel que dans certaines zones comme dans le sud de la France, les candidats à la location ne trouvent aucune offre.

Par ailleurs, la location saisonnière prédomine sur le marché. Pourtant, les logements proposés dans ce secteur ne sont disponibles que durant trois à quatre mois par an et sont pour la plupart loués à des touristes.

Des solutions surprenantes

Globalement, la recherche d'un toit constitue une véritable épreuve pour 90 % des Français. Face aux difficultés à trouver un logement, 62 % des sondés dans le cadre de l'enquête commandée par Blue envisagent de déménager dans un autre département ou une autre région. Le président de l'agence immobilière en ligne, Antoine Marck, note :

Dans les grandes agglomérations, lorsque la famille s'agrandit et que vous devez passer d'un deux-pièces à un trois ou quatre pièces, vous n'avez d'autres choix que de quitter le centre-ville.

Le sondage indique aussi que certains Français n'hésitent pas à recourir à des pratiques peu recommandables pour obtenir un logement. Ainsi, les femmes sont 19 % à être prêtes à mentir sur leurs revenus pour y parvenir, contre 37 % des hommes. Par ailleurs, ils sont respectivement 42 % et 56 % à être déterminés à recourir à la carte de la séduction pour décrocher une location.

Des pratiques moins radicales

Si environ 4 Français sur 5 estiment que la recherche d'un logement à louer est très difficile, 19 % d'entre eux considèrent cette étape moyennement difficile. En revanche, seulement 7 % des candidats à la location trouvent que décrocher un contrat très facile.


Dans tous les cas, 88 % d'entre eux déclarent être prêts à des sacrifices pour obtenir un logement. Dans le détail, l'enquête commandée par Blue révèle que :

  • 72 % des personnes interrogées prévoient de revoir à la baisse la somme consacrée aux loisirs.
  • 66 % ont l'intention de faire des concessions en matière de décoration et de mobilier.
  • 50 % envisagent de moins se rendre dans des restaurants.
  • 49 % comptent consacrer moins d'argent aux vacances.
  • 39 % entrevoient de rogner le budget alloué à l'achat de vêtements.