D’après l’agence immobilière Orpi, le tarif/m² de l’immobilier à Limoges s’accroît de 17 % depuis janvier dernier, comparé à 2020. Une conséquence de l’engouement que les acquéreurs affichent à l’égard du marché. En effet, en dehors des Limougeauds, beaucoup de Parisiens et de Bordelais s’y reportent également, pour des raisons diverses.

À Limoges, les coûts des maisons de ville à proximité de la couronne rurale ou intra-muros augmentent fortement. Louant un logement à Landouge, un couple cherche, à ce propos, un autre bien plus près de l'hypercentre limougeaud. D'après la femme, ils sont contraints de gonfler leur budget pour décrocher le bien qu'ils désirent. S'agissant des annonces de vente, elles se raréfient de plus en plus. L'homme explique qu'il faut se décider rapidement, en seulement 2-3 jours. Récemment, ils ont manqué de peu, pour la énième fois, une maison.

Selon le co-gérant de l'agence August Immo, Julien Français, la hausse susmentionnée des prix favorise l'augmentation dans la ville en général.


Les ventes croissent de manière extraordinaire

Sans oublier la flambée des ventes, constatée notamment au sein d'August Immo. Depuis janvier 2021, le réseau immobilier a déjà conclu 72 transactions. Durant tout l'exercice 2020, il a pourtant totalisé seulement 70 opérations, révèle Julien Français. Pour le responsable, cette année s'annonce alors exceptionnelle, puisqu'ils sont bien partis pour :

Passer la barre des 100 transactions […] alors que ça n'était jamais arrivé en 12 ans d'existence de l'agence.

Parallèlement à cette performance, les sites de comparatif assurance habitation peuvent donc espérer voir une multiplication des visites. À cause des facteurs évoqués plus haut, le tarif/m² de l'immobilier limougeaud a évolué en 2021 de +17 %.

Au sein de l'agence Orpi, l'on remarque également cette progression des achats, qui ont été stimulés par les confinements. Un dispositif qui a amené de nombreux Français à remettre en question leur cadre de vie. La responsable commerciale d'Orpi Limoges, Béatrice Loizeau décrypte qu'acquérir un bien dans la ville répond entre autres à une :

Peur de récidive de confinement peut-être.

Près d'un quart des acquéreurs viennent de Bordeaux et Paris

D'autres consommateurs, eux, visent à s'offrir une résidence secondaire avec jardin. Dans le même ordre d'idée, les logements les plus convoités à Limoges touchent aux maisons de ville au vert :

  •  Soit dans la commune même ;
  •  Soit dans sa périphérie immédiate.

Autre constat établi à Limoges, le nombre d'acheteurs provenant des grandes métropoles qui viennent s'y positionner s'accentue. Julien Français compte par exemple des habitants locaux qui ont nourri de nouveaux projets relatifs au confinement et :

[…] Souhaitent s'installer dans un pavillon avec extérieur. […]

Le co-gérant d'Auguste Immo observe également plusieurs résidents qui ont quitté Limoges et aspirent à y retourner. Chez Orpi, Béatrice Loizeau commente l'effervescence du marché :

Limoges est une ville où il fait bon vivre et pour une fois on est dans la lumière, c'est très bien !

Dans ce secteur, 50 % des demandes dérivent des Limougeauds qui se logeaient en appartement dans le passé. 10 % proviennent de Bordelais en quête d'un investissement locatif, et 14 % de Parisiens pour un pied-à-terre.