Succès croissant du modèle d’assurance paramétrique dans plusieurs domaines

Assurance paramétrique, une indemnisation basée sur des indicateurs spécifiques

Les aléas climatiques et les avancées technologiques contraignent les entreprises à renouveler leur gamme de produits afin de répondre aux nouvelles attentes des Français. Des modèles assurantiels permettant d’accroître la précision et la spécificité des offres des compagnies se généralisent ainsi.

L’assurance paramétrique, encore appelée assurance « indicielle » ou « indexée » existe depuis les années 1990, mais elle était réservée à certaines zones géographiques comme les pays émergents et à des secteurs d’activités particuliers, dont l’agriculture.

Les contrats sont développés en se basant sur des indices météorologiques tels que la température, la force du vent ou la pluviométrie, collectés via les images satellites ou fournies par les stations météo.


En cas de sinistre, l’indemnisation est calculée suivant des seuils associés à ces différents indicateurs.

Indemnisation automatisée grâce à une évaluation des coûts par images satellites

Avec les nouveaux enjeux de notre siècle, notamment le réchauffement climatique, les avantages de l’assurance paramétrique expliquent son récent essor dans les offres généralistes. L’assurance habitation en particulier est concernée, car de plus en plus fortement impactée.

Ce procédé permet une évaluation des coûts engendrés par un événement climatique sur la seule base des images prises par des satellites et des données chiffrées sans intervention humaine.

Dès lors que le seuil d’indemnisation convenu est atteint dans la zone concernée, le dédommagement prévu est automatiquement versé à l’assuré. La rapidité et la transparence permises par cette méthode devraient séduire les clients, ce qui pousse les assurtechs à accélérer les innovations dans ce domaine.

Le rôle de la domotique et des objets connectés en général devient plus important pour générer des données exhaustives et fiables sur lesquelles baser les offres.

Outre l’indemnisation, l’analyse des informations ainsi récoltées contribue à une meilleure anticipation des situations potentiellement risquées.

Multiplication des applications de l’assurance paramétrique pour les offres grand public

Les aléas climatiques affectent de nombreuses activités comme le bâtiment. Or, dans le monde, selon Antoine Denoix, directeur général d’Axa Climate, la branche d’Axa dédiée au paramétrique,

« 90 % des pertes économiques provoquées par les intempéries ne sont pas prises en charge ».

C’est la raison pour laquelle le groupe français a fait de ce domaine une de ses spécialités, déployant les offres d’Axa Climate dans une quarantaine de pays.

Dans d’autres domaines comme le transport aérien, la formule Fizzy by AXA permet une indemnisation automatique et directe des passagers en cas de retard de vol. Et le champ d’application de l’assurance paramétrique devrait s’étendre très rapidement au tourisme, à l’agroalimentaire ou encore à l’énergie.