Depuis le déconfinement, un des sujets qui reviennent le plus souvent a été le souhait des Français de déménager, de quitter les appartements exigus pour des maisons avec extérieur. Un sondage a été mené pour savoir quelles sont exactement les aspirations de ces personnes en quête d’une nouvelle vie.

Des projets reportés

Même avant l’apparition de la pandémie, certains Français avaient pour projet de déménager cette année.

Malheureusement, malgré le fait que ce désir ait été exacerbé par le confinement, la baisse de revenus occasionnée par l’arrêt des activités professionnelles contraint de nombreux ménages à repousser leur projet à une date ultérieure.

D’après ledit sondage, 15 % des personnes interrogées étaient sur le point de déménager, mais pour 9 % d’entre eux, cela risque de ne pas être possible. La principale raison est d’ordre financier.

En effet, à l’heure du déconfinement, les entreprises pourraient ne pas poursuivre l’expérience du télétravail, obligeant leurs employés à revenir dans les locaux et rendant tout projet de déménagement inenvisageable. De plus, de nombreux salariés ne sont pas sûrs d’être réembauchés au moment de la reprise.


Mais dans le cas où le salarié retrouve son emploi et qu’il est autorisé à passer en télétravail, un exode urbain vers la campagne nécessite de nombreux sacrifices et pourrait également s’avérer onéreux.

Outre le prix de la maison, il devra se renseigner, entre autres, sur le coût de l’assurance habitation, laquelle risque d’être plus chère qu’en ville où les dispositifs de sécurité sont plus perfectionnés.

Mais s’ils en avaient effectivement la possibilité, où les Français iraient-ils vivre ?

« Ailleurs, mais pas trop loin ! », les attentes de la majorité des personnes interrogées peuvent se résumer ainsi. Les Français sont tentés de changer de ville, voire de département, mais semblent moins enthousiastes à l’idée de vivre dans une autre région.

Justement, concernant les localités qui sont les plus plébiscitées pour un éventuel déménagement, le Sud est à l’honneur, puisque les villes d’Aix-en-Provence et de Bordeaux ont récolté le plus de suffrages (7 % des sondés).

Outre le sud, la Bretagne aussi gagne le cœur des Français, 8 % des personnes interrogées ayant évoqué Vannes, dans le Morbihan. Biarritz, dans les Pyrénées Atlantiques, récolte le même score.