Face à la recrudescence des cambriolages – une effraction ou une tentative d’effraction est recensée toutes les deux minutes en France –, le marché de la sécurité est en plein essor.

La télésurveillance figure parmi les moyens de protection les plus sollicités, aussi bien par les particuliers que par les entreprises, car elle est jugée plus efficace et plus fiable. Les capteurs posés à domicile permettent en effet d’identifier toute intrusion et d’alerter instantanément les occupants des lieux ou éventuellement un centre de sécurité.

Des dispositifs toujours plus performants

De plus en plus de particuliers – mais également des entreprises – optent pour des systèmes sophistiqués pour protéger leurs habitations, leurs locaux et leurs biens.

Les spécialistes du secteur lorgnent sur cette tendance et proposent aujourd’hui des solutions sans cesse innovantes et performantes pour garantir une sécurité sans faille.

Désormais, ces équipements permettent de contrôler à distance et à tout moment un site ou une résidence ou un appartement.

L’installation d’une caméra permet en outre de visualiser en temps réel tout ce qui s’y passe.

80 % des foyers en sont équipés

Aujourd’hui, 8 particuliers sur 10 se tournent vers la télésurveillance. Une décision prise généralement à la suite d’un cambriolage.


Leur objectif est de mettre en place une solution qui offre une meilleure protection qu’une simple alarme.

Avec un système de télésurveillance, les propriétaires se sentent ainsi plus rassurés, grâce à l’intervention immédiate des opérateurs depuis le centre de contrôle dès la réception d’une alerte.

De plus, un tel système constitue un « plus » pour ceux qui ont souscrit une assurance habitation – celle-ci étant obligatoire –, car ils bénéficieront d’une réduction sur leurs cotisations. En effet, les assureurs prennent en considération ces équipements qui optimisent la sécurité d’un habitat.

Diverses options disponibles

Le choix d’un système de télésurveillance se fait en fonction :

  • des besoins des occupants, 
  • de leurs habitudes de vie, 
  • de la typologie de l’habitation.
 Avec la démocratisation de la domotique et des nouvelles technologies, les options sont multiples pour sécuriser au mieux une maison (détection d’un départ de feu, de mouvement, d’ouverture, etc.). Le propriétaire sera lui-même en mesure de surveiller à distance son logement depuis son smartphone, une tablette ou un PC.

Un signal d’alerte lui sera envoyé en cas d’effraction ou d’urgence. Par conséquent, il pourra prendre personnellement les mesures qui s’imposent.