Selon Likibu, ceux qui songent à partir en vacances au mois prochain doivent se dépêcher de réserver leur hébergement. À ce propos, seulement 15 % des villas et maisons restaient inoccupés au 22 juin 2021. Soit deux fois moins que les appartements. Une valeur établie à partir de 600 000 annonces.

Récemment, le comparateur de locations Likibu a sorti une étude sur le pourcentage d'occupation des logements par département. Celle-ci devrait aider les vacanciers à trouver les lieux prisés où ils peuvent encore décrocher des locations à la mi-août.

Dans ce contexte, seuls 47,1 % des appartements touristiques étaient vacants dans les Bouches-du-Rhône au 22 juin dernier. En Loire-Atlantique, le pourcentage tombe à 41,4 %. En Gironde, il descend même à 41,3 %, contre respectivement 39,2 % et 31,3 % dans le Hérault et le Jura. À noter que ces valeurs portent sur des biens dédiés à l'accueil de 2 à 6 personnes.


Un marché plus tendu qu'en juillet

S'agissant des maisons (pour 6-10 personnes), seuls 9 % des biens restaient encore disponibles dans le Morbihan. En Corse-du-Sud, les chances de décrocher une bonne location se révèlent davantage moindres avec un taux d'occupation de 91,6 %. Dans le même ordre d'idée, la situation en Lozère s'avère plus compliquée, sachant que les réservations étaient pleines à 92,9 %. En Seine-Maritime, dans le Calvados et en Vendée, 80 % des maisons ont déjà trouvé preneurs.

En bref, les personnes qui vont partir en vacances au mois d'août ont pris d'assaut les villas et les maisons. Début juin 2021, les sites d'annonces ont auguré cette conjoncture à l'avance. Pour information, les taux d'occupation de ces types de logements en août sont au moins 15 points plus élevés qu'en juillet. À titre indicatif, 85 % des biens ont déjà fait l'objet d'un bail pour la mi-août à la date du 22 juin 2021.

Ainsi, Likibu appelle ceux qui envisagent de partir en vacances le mois prochain à réserver leur hébergement le plus tôt possible. Face à cela, les sites de comparatif assurance habitation peuvent espérer une certaine hausse des visites d'ici peu.

L'appartement comme unique solution

D'un point de vue régional, seuls 9,1 % des maisons et des villas demeuraient inoccupés en Bretagne. En Corse, cette valeur grimpe à 10,1 %, contre 12,1 % en Nouvelle-Aquitaine. En Occitanie, les chances de repérer un logement libre s'élèvent à 14,9 %. En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, ce pourcentage monte à 16,5 %. Quant aux appartements, environ 30 % d'entre eux sont encore à la recherche de clients. De ce fait, opter pour ce type d'hébergement se révèle comme étant la meilleure solution pour espérer trouver un habitat.

Sur le plan méthodologique, Likibu a réalisé son enquête à partir des données des principaux sites de location de courte durée. Il s'agit notamment de PAP Vacances, Abritel, Airbnb, etc. Par rapport à cela, 600 000 annonces publiées sur ces plateformes ont été scrutées.

En conclusion, les vacanciers auront beaucoup de peine pour trouver une villa balnéaire cette saison estivale.