En France, le prix moyen pratiqué pour un appartement neuf a progressé de 3,4 % de novembre 2019 à mai 2020. C’est ce que révèle le baromètre du Laboratoire de l’Immobilier (2ème édition). L’Île-de-France figure en première place des régions les plus chères. Par ailleurs, d’importants écarts existent entre les villes.

Selon l'étude du Laboratoire de l'Immobilier, les prix de l'immobilier neuf progressent en France. Il convient de déterminer l'incidence de cette hausse sur l'assurance habitation, étant donné que cette couverture représente un poste de dépenses non négligeables.

À l'échelle nationale, le mètre carré d'un appartement neuf coûte en moyenne 4 806 euros. Hors Île-de-France, son prix s'établit à 4 278 euros, soit une augmentation de 1,5 % de novembre 2019 à mai 2020. Avec un tarif inférieur à 4 000 euros, Tourcoing, Pau et Brest font partie des communes les moins chères en province. En revanche, Lyon, Annecy et Antibes sont les villes les moins abordables (environ 6 000 euros).

Une hausse des prix généralisée

Fin mai 2020, le prix moyen du mètre carré d'un appartement s'élevait à 6 562 euros en Île-de-France. Ce chiffre traduit une progression de 3,7 % en 6 mois. Les prix des villes franciliennes sont en moyenne 1,5 fois plus importants par rapport aux tarifs retrouvés en province.


Paris, Boulogne-Billancourt et Levallois-Perret sont les 3 villes les plus chères de France en matière d'appartements neufs. En effet, le prix du mètre carré y a dépassé 10 000 euros. Néanmoins, un léger recul de 0,2 % a été constaté dans la capitale de novembre 2019 à mai 2020. Il s'agit d'ailleurs de la seule à avoir enregistré une baisse parmi les 15 communes françaises où le mètre carré est le plus élevé.

Dans un communiqué, le Laboratoire de l'Immobilier explique :

Ce léger repli est dû à la fin de la commercialisation de quelques opérations emblématiques plus chères que les autres et au lancement de nouveaux programmes sur des arrondissements figurant parmi les moins chers de la capitale.

Dans les autres grandes villes du pays, la hausse varie de 0,6 % (Bordeaux) à 7 % (Lille).

Des prix variant de près de 3 250 à plus de 13 760 euros

Le baromètre du Laboratoire de l'Immobilier indique de grandes disparités entre les communes. En guise d'illustration, le mètre carré s'élève à 13 767 euros dans le 15ème arrondissement de Paris tandis qu'il s'établit à 3 252 euros à Tourcoing. L'étude précise que les tarifs observés prennent généralement en compte le parking, à l'exception de la capitale où il n'est pas inclus dans la grande partie des transactions immobilières.

Avec un prix moyen de 12 414 euros, Paris demeure en tête des villes les plus chères. Nice et Lyon figurent aussi dans le top 15, avec des tarifs qui dépassent 5 600 euros. Seulement 4 villes affichent un prix du mètre carré inférieur à 4 000 euros pour un appartement neuf : Grenoble, Le Havre, Lille et Reims.

Le Laboratoire de l'Immobilier a analysé des milliers de programmes immobiliers (plus de 4 800) pour réaliser son étude. Les résultats impliquent des communes comptant plus de 45 000 habitants, dans lesquelles sont en train d'être commercialisés 3 trois programmes immobiliers neufs au moins.