Rugy plaide pour une subvention à l’achat des véhicules hybrides rechargeables
un service de meilleurtaux.com

Rugy plaide pour une subvention à l’achat des véhicules hybrides rechargeables

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy a récemment annoncé être en faveur d’une nouvelle prime à l’achat des voitures hybrides rechargeables. Ces bonus s’élèveront aux environs de quelques milliers d’euros. À savoir cependant que le retour de ces allocations ne concernera pas les modèles classiques.

Rugy plaide pour une subvention à l’achat des véhicules hybrides rechargeables

Après leur suppression en début d'année, les aides gouvernementales pour l'achat des voitures hybrides rechargeables feront sous peu leur réapparition. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy a en effet soutenu le retour de ces primes qui s'établiront à hauteur de plusieurs milliers d'euros.

Ces véhicules présentent des atouts considérables si l'on ne cite que leur forte autonomie, leur permettant de rouler sur plusieurs kilomètres en tout électrique. D'où la volonté de l'ancien président de l'Assemblée nationale de réinstaurer des subventions afférentes à leur acquisition.

Une transformation qui n'en fera pas profiter les futurs conducteurs des produits classiques dont l'achat ne sera pas primé.


Retour des bonus écologiques

Le dimanche 7 octobre dernier, lors de l'émission « Le Grand Jury », le successeur de Nicolas Hulot au ministère de l'Écologie, François de Rugy, a dévoilé son intention de reprendre les versements de gratification à chaque voiture hybride rechargeable achetée. Pour rappel ces subventions étaient de l'ordre de 4 000 euros en 2015, pour tomber à 1 000 euros l'année dernière avant d'être supprimées le 1er janvier 2018.

Son montant sera alors similaire à la prime à la conversion pouvant atteindre 1 000 ou 2 000 euros. Ce qui est nettement moins élevé par rapport à celle octroyée à l'achat d'un modèle électrique estimée à 6 000 euros.

Selon François de Rugy :

Sur l'hybride rechargeable, nous allons nous entretenir au sein du gouvernement, nous allons en parler avec les constructeurs, il faut qu'il y ait une prime à l'achat.

En outre, le propriétaire peut faire le plein d'énergie au niveau du réseau électrique conventionnel d'un hybride rechargeable, contrairement aux autres concepts plus classiques. Ces véhicules sont également dotés d'une forte autonomie qui leur permet de parcourir de très longues distances en mode 100% électrique.

Les modèles classiques exclus de la réforme

En ce qui concerne les hybrides non rechargeables, le bonus atteignait 2 000 euros en 2015 pour atterrir à 750 euros avant d'être supprimé en début d'année 2017. Des primes dont le financement provient des malus collectés à l'issu des sanctions pour l'achat des voitures émettant des gaz nocifs.


Il est important de souligner que les acheteurs des modèles classiques ne profiteront pas du même avantage. Effectivement, aucune aide ne sera allouée pour ces types de véhicule.

Les dispositifs du pouvoir public qui visent à la préservation de l'environnement semblent être fondés sur des objectifs sur le long terme.

D'après le ministre :

Notre objectif est de passer à zéro utilisation d'énergie fossile, soit zéro diesel, zéro essence dans les transports, à l'horizon 2050. S'il est possible d'accélérer, nous le ferons.

Enfin, les futurs conducteurs de ces modèles, qu'ils soient classique ou non, devront faire appel à un comparateur assurance dans le but de profiter des offres plus avantageuses pour une meilleure protection aux risques.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €