Les accidents de la circulation diminuent dans les États membres de l’Union européenne

Depuis quelques années, l’installation de systèmes de sécurité à l’intérieur des véhicules a été rendue obligatoire au sein de l’Union européenne. Pour optimiser la protection des usagers de la route, les dispositifs de sécurité doivent permettre de prévenir les accidents et d’amortir les chocs en cas de collision.

Cette mesure a contribué à la baisse des risques accidentologie au cours de ces dernières décennies, à un point tel que les routes en Europe figurent parmi les plus sûres du monde. L'Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) s’en réjouit. Mais des efforts sont encore à fournir. Explications.

Quelles mesures pour rendre les routes encore plus sûres ?

Au sein de l’Union européenne, tous les acteurs s’accordent pour dire que le nombre d’accidents de la circulation doit encore baisser, quitte à se rapprocher d’un taux de mortalité nul. D’autant que le taux de décès par million d’habitants s’élève encore à 98 en Roumanie et à 96 sur le territoire bulgare.


Par conséquent, les fabricants continuent à améliorer les systèmes de sécurité qui équipent les véhicules utilitaires et les voitures de tourisme sur le Vieux Continent. À ce propos, 54 milliards d'euros de fonds sont alloués à la recherche de solutions aussi bien actives, telles que l’Electronic Stability Control, que passives, comme le coussin gonflable.

L’ACEA recommande également de mettre en place des mesures visant à inciter les automobilistes à adopter les bonnes habitudes au volant et à respecter le Code de la route. Le réseau routier, quant à lui, doit être entretenu.

Moins de 50 décès par million d’habitants par an dans l’Union européenne

En 2017, 25 300 personnes ont succombé de leurs blessures suite à un accident de la route dans l’Union européenne, alors qu’ils étaient 54 900 en 2001, comme l’indique l’ACEA. L’organisme reconnaît que la grande majorité des accidents sont attribuables à des erreurs humaines, dont le manque de vigilance. C’est la raison pour laquelle les compagnies d’assurance européennes proposent aux touristes et à ceux qui louent une voiture le temps d’un séjour une assurance temporaire.

Néanmoins, les routes des pays membres de l’Union européenne sont celles qui procurent le plus de sécurité dans le monde. La Suède et le Royaume-Uni font notamment partie des meilleurs élèves avec des taux respectifs de 25 et 27 décès par million d'habitants.

Plus généralement, l’Union européenne enregistre dans l’année 49 décès par million d'habitants. Ce chiffre est largement inférieur à la moyenne mondiale qui s’établit à 174 décès, bien que le trafic routier se soit densifié en 30 ans. En effet, la flotte européenne se compose de 60 millions d’automobiles en plus.