Depuis le début de la pandémie, les ventes de vélos, et plus particulièrement les modèles électriques, ont explosé dans la capitale. En 2022, les Franciliens qui envisagent de faire l’acquisition d’un VAE neuf continueront à bénéficier de l’aide de 500 euros mise en place par l’Ile-de-France Mobilités (IDFM).

60 000 vélos de plus pour 2022

Cette prime distribuée par l'IDFM est dédiée à l'acquisition d'un vélo électrique, un vélo adapté, un vélo cargo ou encore un vélo pliant. Son montant s'élève à 500 euros, soit l'équivalent de la moitié du prix de l'engin.

Selon Le Parisien, plus de 105 000 achats de vélos à assistance électrique (VAE) ont été enregistrés grâce à cette aide puis 27 000 autres modèles des vélos susmentionnés.

Le jeudi 9 décembre dernier, le conseil d'administration de l'IDFM a voté la prolongation de cette aide en 2022 et l'octroi de 30 millions d'euros supplémentaires pour la financer.


Cette somme devrait servir à subventionner l'achat de 60 000 nouveaux vélos pour l'année prochaine.

Une incitation à l'achat de produits de qualité

Toutes les personnes qui prévoient d'acheter des vélos ont pris connaissance de l'existence de cette aide, ce qui va éventuellement changer leur choix.

Steven, un acheteur, estime que cette prime lui permettra d'acquérir un vélo de meilleure qualité. Il rajoute que sans cette subvention, il aurait sûrement opté pour un vélo électrique d'entrée de gamme.

Lors de son interview dans le Parisien, cet habitant du XVe arrondissement a expliqué que

Cette aide constitue une véritable garantie pendant l'achat.

Avec sa nouvelle acquisition, il pourra parcourir quotidiennement quatre kilomètres entre la mairie de son arrondissement et la porte Brancion.

À noter que la souscription d'une assurance vélo est fortement recommandée pour bénéficier d'une indemnisation en cas de vol ou de panne.

Un secteur florissant grâce à la crise sanitaire

La pandémie de coronavirus a permis de dynamiser le marché du vélo.

Selon Jean-Olivier Lasserre, directeur du magasin Culture vélo dans le XIIe arrondissement de Paris, « les consommateurs préfèrent investir dans ce moyen de déplacement pour éviter les transports en commun ».

Il rajoute que

Les ventes de VAE ont connu une hausse de +30 % à +40 % en 2021 par rapport à l'année dernière.