L’application e-constat auto permet de déclarer un sinistre de manière simple

Effectuer la déclaration auprès de l’assureur est la première chose à faire en cas d’accident. Une démarche rendue plus facile grâce au dispositif e-constat auto qui permet de la réaliser depuis son smartphone. Cette application a été développée par la Fédération française de l’assurance, avec un objectif de simplifier le processus.

Depuis 2014, date de son lancement, les conducteurs ont ainsi la possibilité de déclarer tout sinistre qui a eu lieu en France au moyen de ce dispositif. Il n’est toutefois pas disponible pour les accidents qui se sont produits à l’étranger ou qui concernent des véhicules immatriculés dans un autre pays. Ses avantages restent néanmoins nombreux.


Un processus entièrement dématérialisé

Pour pouvoir réaliser sa déclaration en ligne, le client doit dans un premier temps télécharger e-constat auto, disponible gratuitement sur Google Play Store et sur l’App Store. L’interface de cette application est similaire au formulaire de déclaration papier, reprenant la quasi-totalité des champs obligatoires à remplir.

Ainsi, en cas de sinistre, le client peut uniquement réaliser sa déclaration en ligne sans qu’il ne soit plus ensuite nécessaire de se présenter dans une agence physique ou envoyer un courrier recommandé. Il est dans ce cas conseillé de télécharger l’application avant même que le sinistre ait lieu. De cette manière, dès qu’un accident survient, l’assuré n’aura qu’à se rendre sur l’interface dédiée pour effectuer la déclaration.

Une fois les informations entrées sur l’application, elles y seront enregistrées pour faciliter les prochaines utilisations. Sur une carte verte disposant d’un QR Code, il est possible de simplement scanner ce dernier pour obtenir automatiquement les informations sur l’application.

De la même manière qu’un constat papier, les parties concernées peuvent chacune remplir le e-constat. Chacune a par ailleurs la possibilité d’ajouter des photos du sinistre. Une fois sa déclaration remplie, le conducteur doit obligatoirement la signer. En effet, sans signature, elle ne sera pas transmise à l’assureur. En revanche, une fois signée, aucune modification ne sera plus possible.


Une valeur identique au constat papier

Les assureurs sont libres de proposer ou non le constat électronique à leurs clients. Pour trouver un professionnel qui accepte ce processus, le conducteur peut consulter un comparatif assurance. Ces plateformes proposent des informations complètes sur les compagnies actives en France et permettent de trouver facilement et rapidement celle qui peut répondre à ses critères et ses exigences.

La possibilité d’utiliser le e-constat peut être déterminante dans le choix compte tenu du gain de temps qu’il procure.

Le constat électronique a la même valeur juridique qu’un constat papier. Le conducteur aura donc simplement à choisir en fonction de ses usages. Le e-constat auto a toutefois l’avantage de la praticité, pouvant être envoyé instantanément et sans frais. D’ailleurs, pour cette raison, le dispositif attire de plus en plus de conducteurs français. En juillet dernier, il a comptabilisé pas moins de 870 000 téléchargements. Environ 30 000 déclarations de sinistres sont également réalisées par le biais de cette application chaque année. Un effort de démocratisation reste toutefois nécessaire au vu des 5 millions de constats traditionnels établis annuellement dans l’Hexagone.

Il convient de souligner que cette application permet uniquement de déclarer les sinistres matériels qui impliquent les véhicules immatriculés et assurés en France ou à Monaco. Pour les sinistres corporels, le conducteur doit procéder suivant les démarches classiques.