Réduction et annulation de la période de quarantaine, mise en place de nouvelles formules de visas, suppression progressive des restrictions sanitaires… En dépit de la gravité de la vague pandémique et l’apparition de multiples variantes du coronavirus, plusieurs destinations touristiques assouplissent leurs formalités de voyage. Ces nouvelles mesures ont été rendues possibles grâce à la progression des campagnes de vaccination.

Vers un ajustement des mesures

Outre les formalités de voyage d'usage (assurance voyage, hébergement, visa…), le contexte pandémique a obligé les pays à mettre en place des mesures sanitaires strictes pour éviter la propagation du coronavirus.

Grâce au développement des campagnes de vaccination, des pays envisagent une suppression progressive de ces dispositifs exceptionnels.

La Thaïlande a par exemple décidé de réduire la période de quarantaine, de 15 à 10 jours, pour les voyageurs en provenance de pays à faible incidence de nouvelles variantes du coronavirus.

En revanche, le ministère de la Santé publique locale a prévu d'établir une liste de pays à forte incidence. La période de quarantaine de 15 jours sera maintenue pour les voyageurs issus de ces pays. Cette liste sera mise à jour toutes les deux semaines.


Les Seychelles ont également décidé d'assouplir les conditions d'entrée pour les voyageurs étrangers. L'archipel se déclare prêt à accueillir les touristes de n'importe quel pays, sauf ceux originaires de l'Afrique du Sud.

Seul critère pour entrer sur le territoire : les vacanciers devront présenter un résultat négatif d'un test PCR réalisé au cours des dernières 72 heures. Les voyageurs ne seront plus obligés de passer en quarantaine.

De nouveaux dispositifs

Aux Émirats Arabes Unis, les autorités ont opté pour la mise en place de nouveaux visas. Une formule longue durée pour les touristes et un visa de travail à distance sont en cours de conception.

A Oman, la période de quarantaine obligatoire de 7 jours imposée à tous les voyageurs fait qu'il faut au minimum un séjour de 8 jours pour obtenir une autorisation d'entrée sur le territoire. Une réservation de 7 jours dans un établissement agréé est requise à l'embarquement. Les voyageurs devront également effectuer un nouveau test PCR à la fin de la période de quarantaine.

Enfin, l'Ile Maurice prévoit d'assouplir les restrictions de voyage au début du second semestre. L'Ile mise pour le moment sur une vaste campagne de vaccination en vue d'atteindre l'immunité collective.