Dans le secteur assurantiel, un nouveau concept émerge : la couverture à la demande, qui peut être signée à tout moment. Cette nouvelle offre proposée par quelques jeunes pousses vient concurrencer les formules érigées par les assureurs classiques, dont la durée (déterminée) du contrat peut s’étaler sur de longues années. Explications.

Un ménage a la possibilité de souscrire une protection à la demande qui permettra de compléter les couvertures dont il bénéficie lorsqu’il séjourne à l’étranger. L’assurance voyage en fait partie. Cette pratique des Fintech de l’assurance est actuellement en vogue. L’opportunité se présente pour les assurés d’obtenir un dédommagement au cas où ils se feraient dérober leurs objets de valeur ou si ces derniers s’abîment.

En tout cas, l’assurance prévaut un certain temps seulement, comme indiqué dans le contrat. Il peut aussi être question de déplacement professionnel. La démarche se veut plus rapide. D’ailleurs, il suffit d’un clic pour désactiver le dispositif depuis une application dédiée.

Une démarche simplifiée qui profite à tous les Français

L’assurance à la demande s’adresse aussi aux individus qui ne désirent pas souscrire une couverture voyage pour assurer les objets onéreux qu’ils emportent avec eux. Avec ce type d’assurance temporaire, ils peuvent mieux gérer le coût de leur protection en la faisant jouer dans les circonstances les plus risquées.

Cependant, ils doivent la désactiver lorsqu’ils estiment ne plus avoir besoin d’être couverts. Autrement, cette police sera plus coûteuse qu’une assurance classique.

Tous les Français peuvent y prétendre sans qu’ils n’aient à passer par une procédure longue et fastidieuse. Ce type de couverture est principalement plébiscité par une catégorie d’individus ayant entre 25 et 34 ans. Mais quel que soit l’âge du client, il n’est soumis à aucune contrainte budgétaire et ne fait l’objet d’aucune étude de dossier.

Une formule pratique qui prend charge les objets coûteux de tous les jours

La jeune pousse Valoo est en mesure de couvrir plus de 10 millions d’objets servant dans la vie quotidienne. Parmi ceux référencés sur son site spécialisé figurent par exemple des gadgets électroniques, des articles de sport et des instruments de musique.

En plus de son activité dans le secteur bancaire, la Fintech britannique Revolut propose également ce service, à raison d’un euro la journée. En guise de rappel, elle met à la disposition des clients des moyens de paiement et des outils qui permettent de faciliter la gestion financière.

Les assurés intéressés par l’offre d’assurance à la demande peuvent activer leur couverture à tout moment en l’espace de 10 minutes seulement. Quoi qu’il en soit, ils doivent s’en servir uniquement sur des objets qui valent au moins 100 euros.