Selon la Sécurité routière, l’usage d’un appareil mobile au volant triple le risque de survenance d’une collision. Plus inquiétant encore, cette pratique cause 10 % des accidents de la route en France. La situation ne doit pas être très différente en Australie. En effet, les autorités exerçant en Nouvelle-Galles du Sud ont implanté des caméras de vidéosurveillance à l’échelle nationale.

L'État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, compte diminuer le niveau de mortalité routière de 30 %. Pour ce faire, des caméras de surveillance sont installées depuis le 1er décembre dernier.

Ces dispositifs permettent de vérifier si un automobiliste manipule son téléphone pendant qu'il conduit. C'est ce que relate le journal d'information britannique The Guardian.

Un responsable des services de police au niveau local nommé Michael Corboy avance que cette nouvelle pratique bouleversera les cultures, sachant qu'il s'agit d'une première mondiale. Les usagers préféreront-ils adopter les bons comportements pour éviter une majoration de leur prime d'assurance automobile plutôt que de souscrire une assurance téléphone ?

ASSUREZ L'ENSEMBLE DE VOS APPAREILS NOMADES !

Téléphones, Smartphones, tablettes, ordinateurs portables : Choisissez la formule d'assurance adaptée à vos appareils et à vos besoins.

Prix moyen 8.90€/mois Voir l'offreCasse
Vol
En option
Perte
Franchise
30€ à 50€ selon le modèle
Plafond de garantie
3 fois la valeur du modèle
12€/mois Voir l'offreCasse
Vol
Perte
Franchise
30€/sinistre
Plafond de garantie
Téléphone -3 ans: 400€/an
Autres appareils -5 ans: 2500€/an
1 mois offert*
*Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire
12.90€/mois Voir l'offreCasse
Vol
Perte
Franchise
0€
Plafond de garantie
Smartphone: -5 ans: 650€/an
Autres appareils: -5 ans: 1500€/an
A partir de 19.99€/mois Voir l'offreCasse
Vol
Perte
Franchise
300€ en cas de perte
Plafond de garantie
3000€ / an

Une source d'inspiration pour certains pays ?

En France, l'organisme chargé de la prévention routière avertit qu'une personne qui consulte un message au volant a 23 fois plus de chances de provoquer un accident. Cette tâche l'incite à avoir les yeux rivés sur son téléphone pendant cinq secondes en moyenne, ce qui diminue sa vigilance.

C'est la raison pour laquelle la Sécurité routière conseille aux automobilistes de mettre leur appareil en mode « avion » ou de le ranger pendant qu'ils conduisent. S'ils doivent décrocher un appel en toute urgence, elle recommande de passer le téléphone à un passager.

Toujours est-il que, contrairement au kit mains libres, l'utilisation des casques ou des oreillettes est prohibée sur le siège conducteur. Ces dispositions incitant les usagers de la route à rester concentrés sur leur conduite sont-elles déjà prises en Australie ? Si oui, les Français s'inspireront-ils de la nouvelle mesure prise dans ce pays ?

Des pénalités plus importantes qu'en France

Les outils de détection déployés dans toute la Nouvelle-Galles du Sud demeurent opérationnels, peu importe la météo et l'heure. L'exécutif local ambitionne, d'ici cinq ans, de parvenir à contrôler 135 millions d'automobiles en circulation.

C'est au moyen de l'intelligence artificielle que les caméras détectent l'éventuelle utilisation d'un smartphone au volant. Un agent administratif est ensuite tenu de vérifier les images que le dispositif aura choisies automatiquement. Une lettre d'avertissement est envoyée aux contrevenants repérés. S'ils récidivent, ils risquent de devoir s'acquitter d'une amende équivalente à 211 euros, contre 135 euros dans l'Hexagone.

Il faut savoir que le Code français de la route interdit clairement l'usage du smartphone au volant ou au guidon de quelque manière que ce soit. Les autorités locales peuvent aussi retirer trois points de permis au conducteur fautif.