Pour entrer au Cambodge, les voyageurs doivent présenter un certificat garantissant le paiement de leurs éventuels frais médicaux dans le pays. Ce type de contrat est supposé couvrir jusqu’à 50 000 dollars de dépenses de santé pour les étrangers. Face à la crise actuelle, deux ministères ont signé un partenariat avec des assureurs locaux pour faciliter cette démarche.

Les garanties et les procédures dans le secteur de l'assurance peuvent parfois se compliquer jusqu'à un niveau dissuasif pour les clients potentiels. Menaçant le tourisme local, ce problème a incité le gouvernement cambodgien à réagir à travers une nouvelle formule Covid-19 dédiée aux voyageurs. En effet, la destination Cambodge est affectée par la complexité des couvertures santé exigées aux étrangers.

Pour y remédier, dix assureurs implantés dans le pays ont accepté de collaborer avec le ministère de la Santé et le ministère de l'Économie et des Finances. Ce partenariat permet à la fois de simplifier les procédures administratives et de rassurer les touristes en cette période de crise sanitaire.

Un séjour simplifié pour les touristes

Au Cambodge, le système de remboursement est très compliqué pour les frais de santé des étrangers. Ce dispositif est pourtant indispensable pour assurer la couverture santé des touristes traités sur place. Le gouvernement a ainsi décidé de collaborer avec une dizaine d'assureurs pour alléger les procédures et faciliter l'accès au dispositif.

À travers cette collaboration public-privé, le pouvoir exécutif souhaite accélérer le redémarrage du secteur touristique en rendant la destination Cambodge attractive pour les étrangers, malgré la conjoncture. Ce type de partenariat nécessite évidemment des accords clairs entre toutes les parties en présence.

Désormais, tous les voyageurs séjournant dans le royaume devront détenir une assurance Covid-19. Concrètement, les touristes pourront faciliter leur passage dans le pays en présentant, dès leur arrivée, le document certifié et reconnu par les autorités locales. Le contrat d'assurance devra toutefois être souscrit auprès d'une compagnie figurant parmi les partenaires des institutions concernées. Il est donc important de prêter attention à ce critère pour éviter les mauvaises surprises.

Une collaboration nécessaire pour surmonter la crise

Les touristes peuvent souscrire l'assurance Covid-19 exigée par le Cambodge dans leur pays d'origine. Ils doivent par ailleurs régulariser leur situation bien avant le départ pour cette destination. Actuellement, une compagnie d'envergure internationale fournit déjà ce type d'assurance dans ses agences locales.

Dans la pratique, la formule couvre les dépenses de santé des touristes étrangers à hauteur de 50 000 dollars maximum, s'ils sont pris en charge en tant que patients Covid sur le territoire cambodgien. Le contrat coûte une centaine de dollars sur le marché. Pour ce tarif, le souscripteur est protégé sur la durée moyenne d'un séjour dans le pays, soit trois semaines.

En somme, les étrangers pourront bientôt obtenir plus facilement le remboursement de leurs frais médicaux s'ils sont testés positifs au SARS-CoV-2 et traités au Cambodge. Selon le Secrétaire d'État au ministère de la Santé, Youk Sambath, le gouvernement est en train de finaliser les discussions avec les assureurs concernés.