D’après une récente étude menée outre-Rhin, les chiens peuvent distinguer nettement une action volontaire d’une autre accidentelle. Ainsi, les chercheurs soutiennent que l’intelligence de ces animaux s’élève quasiment au même degré que celui de certaines autres espèces. En outre, des rapports plus anciens démontrent d'autres formes d’intelligence chez les canidés. Celles-ci s’illustrent notamment à travers le traitement du langage.

En Allemagne, des scientifiques ont publié au début septembre 2021 les résultats de leur enquête sur l'intelligence des chiens. D'après leur conclusion, celle-ci se montre presque comparable à celle du cheval ou du singe. Pour arriver à cette découverte, les chercheurs ont mené une expérience basique. Ils ont fait participer environ 50 canidés à un exercice utilisant une douceur. Dans une première phase observation, cette dernière tombe par accident sur le plancher. Dans un deuxième stade, l'Homme donne directement la friandise au chien. Pour finir, l'humain fait semblant de la lui offrir, se rétracte et la lui octroie. Lors de cette dernière situation, les spécialistes ont découvert un comportement révélateur.


Identification de l'intentionnalité des actions

D'après eux, les animaux ont pris davantage de temps avant de manger la gourmandise. Ils se sont donc rendu compte des intentions de l'humain qui a réalisé les tests, décryptent les chercheurs. En outre, les chiens ont aussi prouvé qu'ils remarquaient quand une douceur passait sous leur truffe. Signe de cette compréhension, leur queue cesse de se remuer. Il arrive même que dans certains cas, ils se couchent ou s'assoient.

Dans le quotidien The Guardian, les experts allemands ont déclaré que les canidés sont doués de la faculté à :

[…] Reconnaître l'intention dans l'action.

Néanmoins, ils indiquent que des observations supplémentaires s'avèrent requises pour affiner cette découverte.

Au cours de celles-ci, se doter d'une assurance animaux est notamment conseillé pour couvrir les animaux de risques éventuels.

Étranger à l'étude, Suilin Lavelle, de l'Université d'Édimbourg, avance que cette capacité procure des avantages non négligeables en matière de survie.

Une interprétation du langage à la manière des humains

D'après le professeur de philosophie, être apte à généraliser cette aptitude à une autre espèce confirme une assertion. Il s'agit de celle qui déclare que les chiens différencient les actions davantage selon leurs intentions qu'en fonction d'un autre indice. Suilin Lavelle évoque également la possibilité que la fréquence des contacts avec des humains influe sur la capacité de discernement.


Par ailleurs, des recherches antérieures ont prouvé que les canidés savent distinguer les expressions faciales liées à la colère et à la joie. De même, ils perçoivent le langage d'une façon très semblable à celle des humains. En d'autres termes, les chiens l'analysent en fonction des variations de volume, de l'intonation, ou encore du ton émotionnel. Des facteurs dont dépend le sens d'une phrase.

Pour comprendre l'Homme, les compagnons canins ont évolué au cours des 30 000 dernières années, estiment les experts. Avec l'élevage sélectif, les humains ont pu favoriser ceux qui communiquaient le plus facilement avec leurs propriétaires. De cette manière, l'intelligence du chien a augmenté au fil du temps.