Les consommateurs sont généralement satisfaits de leur assurance auto en Suisse

Dans un sondage récent, plus de 1 000 automobilistes suisses ont été interrogés sur leur niveau de satisfaction par rapport aux services de leur compagnie d’assurance. Les questions posées concernaient notamment le rapport qualité/prix, la prise en charge des sinistres, la clarté des informations fournies, les délais de remboursement et le service client.

Les notes attribuées par les sondés variaient de 1 à 6, cette dernière étant la meilleure note. Aux termes de l’enquête, le niveau de satisfaction des clients a atteint une moyenne générale de 5,2. Les assureurs suisses ont ainsi obtenu une mention « bien » comme en 2018. De même, les écarts entre les notes des concurrents restent assez faibles.


Les primes considérées comme primordiales

À l’issue de ce sondage, La Mobilière a décroché la première place avec une note de 5,5. Elle occupe ainsi la tête du classement pour la septième année d’affilée. Par ailleurs, l’assureur a encore fait mieux, en affichant une légère progression de 0,1 point par rapport à l’année dernière. De ce fait, l’enseigne bénéficie désormais d’une mention « très bien ».

Vaudoise, pour sa part, est deuxième comme en 2018, avec une note de 5,4 qui lui vaut un « bien » comme appréciation. Enfin, le podium est complété par Axa Winterthur. L’enseigne a en effet obtenu une note moyenne de 5,3 points auprès des participants. Au final, les notes du top 3 se révèlent réellement serrées et reflètent l’intensité de la concurrence dans le secteur.

En général, les Suisses sont particulièrement attentifs au rapport prestations/prix dans l’univers de l’assurance auto. Cette tendance s’observe notamment à travers l’augmentation continue du flux sur les sites des comparateurs et du nombre de calculs de cotisations sur les outils dédiés.

D’ailleurs, certaines plateformes suisses comptabilisent plus de 3,8 millions d’estimations de primes depuis leur création. Quoi qu’il en soit, le client a tout intérêt à analyser sa situation à l’échéance de son contrat d’assurance auto et à changer d’assureur si nécessaire.


Un taux de basculement assez stable depuis plusieurs années

Seuls 8,7 % des consommateurs suisses ont changé de compagnie d’assurance en 2019. Ces chiffres sont moindres lorsque l’on considère le nombre de visites enregistrées par les plateformes spécialisées en comparatif assurance.

Toutefois, le taux de basculement dans le pays a légèrement augmenté par rapport aux statistiques de l’année dernière. Il reste néanmoins en dessous des 10 %, un seuil jamais dépassé depuis 5 ans dans le secteur. En d’autres termes, les Suisses sont globalement satisfaits des prestations de leur compagnie d’assurance.

Vu leur niveau de satisfaction, les clients n’envisagent pas de changer d’assureur pour l’instant. Ainsi, la plupart des assurés restent fidèles à leur principal interlocuteur dans le domaine. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les professionnels, car le marché devient de plus en plus concurrentiel dans le pays. De plus, ce phénomène est renforcé par la digitalisation du secteur.

Dans 45,1 % des cas, les clients gardent leur assureur actuel en raison de la qualité des services. Ils tiennent également compte d’autres critères comme le montant des cotisations (27,6 %), la diversité des prestations (21,1 %) et les marges en matière de délais de résiliation (6,2 %).

Les rares cas de changement de prestataires constatés en Suisse sont le plus souvent motivés par la valeur de la prime (36,5 %) ou par l’achat d’une nouvelle voiture (23,5 %).