Il y a quelques jours, le Département d’État américain a mis à jour sa liste des pays qu’il ne recommande pas pour les voyages. Et il vient d’ajouter entre autres la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, l’Espagne et la Suisse qui font partie des pays placés au niveau d’alerte rouge. Même voyager en Israël qui est le leader en matière de vaccination contre la Covid-19 est déconseillé.

D'autres recommandations prises en considération

116 pays au moins viennent rallonger la liste des 34 autres déjà fortement déconseillés par les autorités américaines.

Parmi ceux-ci, l'Hexagone a été classé en alerte de niveau quatre (le plus haut) par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Cette émission d'un Travel Health Notice à ce niveau s'explique par la situation sanitaire alarmante dans le pays.

Mais ce n'est pas tout. L'équivalent américain du ministère des Affaires étrangères en France met en garde contre les possibles attaques terroristes. Il fait notamment référence aux manifestations des Gilets jaunes dans la capitale et d'autres villes ainsi qu'aux pillages et incendies criminels, dont sont la cible les zones touristiques peuplées.


Autre constat étonnant : Israël qui a vacciné le plus de citoyens dans le monde est classé dans le niveau 4. Quant à la Chine, elle se situe au niveau trois où il est conseillé de « reconsidérer son voyage ».

Un ajustement du système de conseil aux voyageurs

Figurer dans cette liste ne signifie pas que les voyageurs n'ont pas le droit de se rendre dans ces pays. Il s'agit tout simplement d'une invitation à s'abstenir de faire le déplacement.

L'interdiction des voyages non essentiels aux frontières canadienne et mexicaine a été récemment prolongée de 30 jours par le gouvernement américain.

Par ailleurs, les citoyens étrangers qui ont voyagé dans la majorité des pays européens, en Chine, au Brésil, en Iran et en Afrique du Sud ne sont pas autorisés à rentrer aux États-Unis.

Concernant les déplacements intérieurs, les Américains complètement vaccinés et ayant souscrit une assurance voyage sont libres de voyager dans le pays selon le CTC. Toutefois, Rochelle Walensky, directrice de cet organisme, les encourage à y renoncer en raison des nombreux cas de covid-19 persistant sur le territoire.