Santexpat.fr, spécialiste de l’assurance santé pour les expatriés, publie une infographie sur le coût de la santé aux États-Unis. Et le moins que l’on puisse dire est que le coût des soins de santé sur le sol américain est exorbitant...

Pourriez-vous envisager de payer 230 dollars pour une visite chez un médecin spécialiste ? Ou encore 400 dollars en moyenne pour une visite chez un dermatologue ? C'est pourtant le prix moyen constaté aux États-Unis pour ses deux spécialités, illustrant parfaitement les différences avec le système de soins français.

Combien coûte la santé aux États-Unis ?

Santexpat.fr présente une infographie comparant le coût moyen des frais de santé en France et aux USA. Les différences sont flagrantes, avec un écart parfois très important entre les deux pays. Par exemple :

  • Le prix d'une consultation chez un médecin généraliste aux États-Unis varie entre 120 et 230 dollars, contre 25 euros en France.
  • Une consultation chez le pédiatre atteint 200 dollars en moyenne, contre 32 euros dans l'Hexagone.
  • Le coût moyen d'un accouchement est de 2400 euros en France, contre 17 à 30.000 dollars sur le sol américain


Les tarifs présentés dans l'infographie sont des moyennes constatées par Santexpat.fr sur la base des données internes du courtier comparateur français en 2020.

Comment fonctionne le système de santé américain ?

Jusqu'à l'élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, la complémentaire santé n'était pas obligatoire aux USA. Depuis 2013 et l'entrée en vigueur de l'Obamacare, tout résident américain doit souscrire une assurance santé personnelle s'il n'est pas couvert par son employeur. On estime que le dispositif Obamacare concernerait 50 millions d'américains.

Depuis 2015, les entreprises américaines de plus de 50 salariés prennent en charge la mutuelle santé de leurs employés, pour ceux travaillant plus de 30 heures hebdomadaires.

Jusqu'en 2019, des pénalités financières pouvaient même s'appliquer à toute personne ne disposant pas d'une complémentaire santé.

La principale différence avec la France est qu'il n'existe pas aux États-Unis de système de protection santé universel (équivalent à la Sécurité Sociale en France). Des dispositifs particuliers existent cependant pour protéger les personnes les plus vulnérables :

  • Le dispositif Medicare, pour les personnes âgées et les personnes invalides
  • Le dispositif Medicaid, pour les foyers à faibles revenus

Le dispositif Obamacare

Longtemps décrié par une partie des élus américains, le dispositif Obamacare n'a finalement pas été abrogé par le Sénat américain. Toute assurance complémentaire santé doit respecter 10 garanties minimales obligatoires :

  • Services ambulatoires et médecine d'urgence
  • Hospitalisation et rééducation
  • Prescriptions des médecins
  • La prévention des maladies chroniques et la prise en charge des problèmes de santé mentale
  • Les analyses réalisées en laboratoire
  • Les accouchements et les soins pédiatriques

Les assurances santé aux États-Unis

Le prix des soins de santé étant très élevé, la souscription d'une assurance santé ou d'une assurance pour expatriés est quasiment incontournable.


Il existe plusieurs programmes de santé aux Etats-Unis, pour la prise en charge des frais médicaux :

  • Preferred Providers Organization (PPO) : le salarié bénéficiaire d'une mutuelle santé peut consulter un réseau de médecins généralistes et spécialistes, et paiera seulement la franchise sur sa facture de soins de santé ;

  • Health Maintenance Organization (HMO) : l'employeur met à disposition de ses salariés un réseau de médecins, hôpitaux, cliniques. Chaque salarié a un médecin dédié, les dépenses de santé sont prises en charge par l'employeur si le médecin fait partie du réseau ;

  • Indemnity Insurance, le système le plus proche de ce que nous connaissons en France. Le tarif de l'assurance santé dépend des garanties et des niveaux de remboursement choisis à la signature du contrat.

Dans les faits, qu'il s'agisse de dispositif PPO ou HMO, l'employeur prend en charge les dépenses de santé du salarié. Les salariés préfèrent cependant le dispositif PPO, qui permet de consulter un médecin extérieur au réseau, et de pouvoir en demander le remboursement.

L'assurance santé expatrié : une alternative crédible

Devant le coût des frais de santé aux USA et la complexité des systèmes, un expatrié Français a tout intérêt à opter pour une couverture internationale : une assurance expatrié couvre les frais de santé dès le 1er euro facturé et l'adhésion à la Caisse des Français de l'Étranger permet de bénéficier des modalités de remboursement habituelles.