La loi sur l’utilisation d’un « pass sanitaire » a été récemment votée par l’Assemblée nationale. Tout comme les autres pays membres de l’Union européenne, l’Hexagone va lancer le programme de vérification du vaccin contre le coronavirus ou de l’état de santé de chaque individu. Et ce, pour les voyages à l’étranger et les grands événements nationaux.

Dans quelle situation la présentation du pass sanitaire est-elle obligatoire ?

Pour voyager en toute sécurité, la souscription d'une assurance voyage est indispensable, voire obligatoire pour certaines destinations.

Aujourd'hui, il faut également se munir d'un pass sanitaire pour se rendre dans les États membres de l'Union européenne, en Corse et dans les pays d'outre-mer, que ce soit en avion, en bateau ou en voiture.

En outre, la présentation du pass sanitaire est exigée pour participer aux grands événements réunissant plus de 1 000 personnes. Cela est valable aussi bien pour les conférences et les salons professionnels que pour les festivals et les concerts.


Par contre, ce document ne sera pas demandé pour les voyages en France métropolitaine. Il en est de même pour l'accès aux restaurants et cinémas.

Quelle information contiendra le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire est avant tout un moyen mis en place pour vérifier si une personne n'a pas été contaminée par le covid-19. Savoir si elle a été vaccinée constitue seulement l'un des trois cas de figure prévus par le dispositif.

Aussi, il est possible de présenter un antigénique récent, un certificat de rétablissement ou un test PCR comme preuve qu'un individu n'est pas/n'est plus porteur du virus ou qu'il ne contaminera pas les autres.

Le pass sanitaire peut donc prendre plusieurs formes. Cependant, il doit toujours contenir le « datamatrix », un code QR qui indiquera les attestations de vaccinations ou les résultats de test.

Ce papier doit être bien lisible ou être sous format PDF. Pour ce dernier cas, il faut l'ajouter à l'application TousAntiCovid.

Si un individu a été vacciné il y a déjà longtemps et qu'il n'est pas encore en possession du datamatrix, il lui suffit de se rendre sur le site de l'Assurance maladie et de télécharger l'attestation.