Un responsable au sein de la Maison-Blanche a annoncé que les États-Unis projettent de rouvrir leurs frontières aux voyageurs totalement vaccinés, après plus d’une année de fermeture. À ce jour, les ressortissants des pays européens, ceux de l’Inde, du Brésil et de la Chine sont encore « blacklistés », et ne peuvent fouler le sol américain, sauf exception.

Vers l'adoption d'un pass sanitaire

La réouverture des frontières américaines est à l'étude, a annoncé mercredi dernier un responsable de la Maison-Blanche.

Elle devrait concerner les voyageurs étrangers totalement vaccinés. Une annonce faite en marge d'un débat sur la nécessité de trouver un compromis – à l'échelle mondiale – sur l'administration des doses de rappel. La source affirme que

Washington est en train d'avancer dans ce sens en étudiant les conditions d'entrée des voyageurs venus des autres pays, à une condition près : qu'ils soient pleinement vaccinés.

Le responsable explique qu'un protocole est en train d'être mis en place pour faire face à cette nouvelle donne et ne pas être ainsi pris au dépourvu quant à sa mise en œuvre. Rappelons que jusqu'au 26 juillet dernier, les États-Unis n'envisageaient nullement une réouverture de leurs frontières, qu'elle soit conditionnée ou non par la réalisation de test antigénique ou par le contrôle des attestations de vaccination.


Ainsi, la prudence est vraiment de mise dans ce contexte de volte-face.

Un flux à sens unique

Le gouvernement fédéral ne voulait rien entendre des appels à la réciprocité émis par les autres pays.

En effet, si l'Union européenne a ouvert ses frontières aux Américains, en exigeant que ces derniers soient vaccinés ou présentent un test négatif à jour, les voyageurs venus de l'espace Schengen sont interdits d'entrée sur le sol américain depuis le début de la pandémie. C'est le cas également de ceux en provenance du Royaume-Uni et d'Irlande.

Si les États-Unis envisagent une réouverture de frontières, la Chine, où l'on assiste à une nouvelle flambée de l'épidémie, quant à elle, a décidé de restreindre les voyages à l'étranger de sa population.

Compte tenu du contexte qui prévaut, si vous envisagez de vous rendre vers une destination quelconque, pensez à souscrire une assurance voyage pour faire face à d'éventuelles annulations, devenues récurrentes et imprévisibles ces derniers temps compte tenu de l'évolution de l'épidémie d'un pays à l'autre.