Depuis quelques années, la connotation péjorative associée à l’expression low cost commence à disparaître sur le marché automobile. La formule tend même à gagner en popularité. Ce phénomène peut notamment s’expliquer par la montée en puissance de Dacia dans le secteur. De ce fait, certaines marques de camping-car n’hésitent pas à adopter ce positionnement.

Le prix devient ainsi le leitmotiv de plusieurs enseignes évoluant dans différents segments, comme Roadcar (fourgons), PLA (profilés) ou encore Itinéo (intégraux). Cette tarification se traduit généralement par le strict minimum en matière d’équipements de base. Certaines marques, telles que Sunlight, Rimor et CI/Roller Team, misent également sur l’attractivité des modèles premiers prix.


Politique des prix en low cost

Les constructeurs de camping-cars s’efforcent d’économiser sur tous les plans pour pouvoir vendre leurs modèles au meilleur prix. Le plus souvent, les économies sont réalisées au niveau de la distribution. Les concessionnaires sont alors encouragés à réduire leur marge. Vu leur rémunération, les revendeurs ne sont pas suffisamment motivés pour vendre ce type de véhicules.

De ce fait, les modèles premiers prix, sous la forme annoncée par le constructeur, sont rarement exposés en points de vente. Les quelques véhicules proposés sont déjà équipés de différents accessoires indispensables. Les concessionnaires peuvent ainsi augmenter leur revenu avec ces éléments utiles au camping-cariste.

De leur côté, les constructeurs misent sur les volumes pour compenser leurs marges unitaires négligeables. Enfin, les finitions ainsi que la construction elle-même tendent à devenir illusoires dans le but de faire encore plus d’économie dans la chaîne de production. Concrètement, les matériaux utilisés sont moins épais que sur les gammes supérieures et la qualité des pièces de quincaillerie est revue à la baisse…

Outre les modèles d’entrée de gamme, les professionnels du secteur peuvent aussi proposer des versions « prêt à partir » en enrichissant le matériel intégré sur un véhicule de la même série. Cette formule permet de démocratiser certains équipements ou technologies haut de gamme. Pour séduire les connaisseurs, les concessionnaires appliquent souvent des tarifs de série limitée ou de pack spécial.


Le Pack Celtic Edition d’Autostar fait partie de cette catégorie. Le véhicule présenté dispose d’un système de vision 360 degrés, réservé à l’origine aux modèles Premium. Chausson et Challenger, pour leur part, proposent respectivement les séries Titanium et Graphite, équipées de boîtes automatiques. Dans ce cas, la tarification « prêt à partir » représente surtout une manière de passer à moindre coût à la gamme supérieure.

Techniques de diversification de gammes

Le montant d’une assurance camping car est basé sur la valeur du véhicule. Ainsi, il est assez logique que le camping-cariste se montre particulièrement attentif au prix à l’achat et au prix réel de sa prochaine acquisition. Il a néanmoins accès à une large gamme de modèles pour satisfaire ses attentes.

Actuellement, la plupart des constructeurs généralistes misent sur les formules « prêt à partir » pour attirer les clients. Avec cette offre, les véhicules sont immédiatement utilisables à la livraison. Les marques low cost suivent également cette tendance et proposent des modèles équipés de différents accessoires de base. Toutefois, les options ne sont généralement pas disponibles pour ce type de formules.

Dans cette catégorie, la marque Benimar, par exemple, propose les séries Up constituées de différents modèles « prêt à partir ». Ils sont équipés entre autres d’un porte-vélos, d’un store extérieur, d’un panneau solaire et d’une moustiquaire. Ces véhicules disposent également d’une climatisation de cabine et d’un combiné chauffage/eau chaude (sur carburant).


Pour d’autres marques, le moyen utilisé pour faire baisser les prix consiste à créer des variantes de séries déjà simples à la base et de proposer le minimum d’équipements nécessaires. En faisant l’impasse sur les options, ces packs permettent d’obtenir des véhicules fonctionnels à des prix raisonnables, sans trop s’éloigner des gammes supérieures. Une fois munis des mêmes équipements, les modèles low cost et haut de gamme diffèrent seulement par la présentation et les finitions de cellule.

Les formules « prêt à partir » de Chausson et de Challenger ont respectivement été nommées Flash et Genesis. Les versions de série de ces modèles sont livrées avec l’ABS, l’airbag conducteur, l’ESP et l’autoradio à commandes au volant. Leur Pack VIP s’avère néanmoins plus qu’avantageux. Pour Campérêve, en revanche, le Pack Confort+ est proposé en option et l’ESP est une option complémentaire.