UniCredit discute actuellement avec l’État italien pour la reprise éventuelle de Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS). En France, banques et assureurs témoignent d’un grand intérêt à l’égard de ce mouvement. Parmi ces acteurs comptent notamment CNP Assurances et Axa. Deux enseignes détenant un lien respectivement avec UniCredit et BMPS.

En Italie, UniCredit souhaite depuis longtemps racheter Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS), la plus ancienne banque du monde. En vue d'une reprise sélective de l'enseigne, des discussions ont été lancées fin juillet 2021 avec le ministère de l'Economie transalpin.

Face au mouvement qui pourrait survenir, Crédit Agricole suit de près l'évolution de la situation. Par le biais de sa filiale locale, l'entreprise a récemment acquis Credito Valtellinese (Creval), un établissement bancaire de la Lombardie. Par cette manœuvre, lui ayant couté 850 millions d'euros, l'enseigne française espère conforter sa position au-delà des Alpes. Avec 1 200 points de vente, elle se dresse comme le 6e plus grand opérateur en Italie.


Deux assureurs français directement touchés

La banque verte voit ce pays comme son 2e marché domestique après l'Hexagone. Alors que la filière connaît une amplification de la consolidation, beaucoup s'interrogent si Crédit Agricole désire encore se raffermir. Interpellé le 5 août 2021 en marge de la publication des résultats semestriels, Jérôme Grivet, directeur financier, a voulu apaiser les actionnaires. En effet, ces derniers craignent qu'un rachat onéreux réduise l'aptitude du groupe à leur distribuer des dividendes. Le directeur financier de la société a annoncé :

Nous sommes pragmatiques et prudents. Nous avons beaucoup, beaucoup d'intérêts en Italie et nous devons évaluer en permanence la situation et être capable de protéger et défendre nos intérêts. […]

Par ailleurs, le potentiel rachat de BMPS par UniCredit concerne également directement deux compagnies tricolores d'assurance : CNP Assurances et Axa.

Par rapport à ce dernier, il distribue ses contrats d'assurance en ligne, entre autres. Cependant, il les commercialise également via les 1 400 antennes de Banca Monte dei Paschi di Siena. Pour information, les deux disposent d'un accord de coopération depuis quatorze ans.

Des partenaires d'UniCredit et de BMPS

En 2010, BMPS et UniCredit ont conforté leur collaboration lorsque la banque toscane a acquis son compatriote Antonveneta. Avant que l'État transalpin sauve Monte dei Paschi, en 2016 les deux entreprises ont renouvelé leur partenariat. Celui-ci sera maintenu au moins jusqu'en 2027.


En dehors de cette alliance commerciale, les coopérateurs entretiennent de fortes relations. Au capital de la banque fondée en 1472, Axa possède une participation de moins de 3 %. Marco Morelli, l'ex-dirigeant de BMPS a en outre été nommé en 2020 « executive chairman » d'AXA Investment Managers. Cette dernière est la filiale de gestion d'actifs de l'assureur français.

Pour sa part, CNP Assurances a repris il y a trois mois :

  • Les activités d'assurance-vie du londonien Aviva sur le marché transalpin ;
  • Ses 51 % de part dans un joint-venture avec UniCredit.

Le tout pour une somme de 543 millions d'euros. La société parisienne consolide par la même occasion sa collaboration avec la banque milanaise.

Pour les deux organismes tricolores, les quarante jours qui viennent seront décisifs. D'ici là, l'on connaîtra lequel d'entre eux sera sélectionné partenaire privilégié en assurance de la nouvelle entité.