Il a effectivement dépassé la vitesse maximale autorisée pour les trottinettes électriques. D’où son interpellation. Les écouteurs dont il se servait alors qu’il conduisait ont également attiré l’attention des policiers. Ils ont ainsi décidé de confisquer l’appareil. Le chauffard risque une amende allant jusqu’à 1 500 euros, en application à la réglementation en vigueur en France.

La trottinette électrique connait un essor fulgurant en France, en particulier dans les zones urbaines. Salariés et étudiants s'en servent au quotidien pour effectuer de courts déplacements. Les stations se sont ainsi multipliées, permettant aux utilisateurs d'y avoir accès en toute liberté.

Avec le développement de cet usage, les dangers que présentent ces véhicules se sont également révélés. Ils sont impliqués dans de plus en plus d'accidents. 1 378 auraient été enregistrés à Paris depuis 2013. Bien entendu, ils peuvent être pris en charge par l'assurance trottinette électrique. Mais rien ne vaut une prévention. Une réglementation existe, ce que les conducteurs semblent parfois oublier.

ASSUREZ VOTRE ENGIN DE DÉPLACEMENT PERSONNEL !

Trottinette électrique, hoverboard, e-scooter, gyropode : choisissez la formule adaptée à vos besoins.

3,33 € /mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 3,58€/mois Voir l'offreDommage
En option
Vol
En option
Individuelle Accident
En option
Défense pénale et recours
Suite à accident : Jusqu’à 3 000€ par dossier
A partir de 7€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 9.99€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
-
40€ d'avantages pour toute souscription*
*Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire

Une réglementation pour tous les engins de déplacement personnel motorisés

Les faits ont eu lieu vendredi 12 mars dernier et ont été relayés par la Police du Jura sur sa page Facebook. Un homme de 47 ans a été interpellé alors qu'il roulait à 57 kilomètres par heure avec sa trottinette électrique. L'engin lui a été directement retiré. Il risque également une amende allant jusqu'à 1 500 euros.

En effet, les réglementations en vigueur en France autorisent une vitesse maximale de 25 kilomètres par heure pour les trottinettes électriques. Et ce, lorsqu'elles sont utilisées en dehors des agglomérations. D'ailleurs, la circulation de tous les véhicules de la catégorie EDPM (Engins de déplacement personnel motorisés) est réglementée.

C'est le cas des gyropodes, des hoverboards et d'autres types de véhicules monoroues. Les trottinettes sans moteur sont aussi concernées. Elles doivent rouler à une vitesse inférieure à 6 kilomètres par heure. Pour éviter une amende et d'autres peines, les conducteurs sont tenus de respecter les réglementations qui régissent la circulation.

Positif au cannabis

Les accidents ayant déjà eu lieu sur le territoire national devraient dissuader les conducteurs de rouler à une vitesse supérieure à celle autorisée. De plus, les policiers sont attentifs au respect des mesures prises, comme en témoigne cet incident survenu à Lons-Le-Saunier.

ASSUREZ VOTRE ENGIN DE DÉPLACEMENT PERSONNEL !

Trottinette électrique, hoverboard, e-scooter, gyropode : choisissez la formule adaptée à vos besoins.

3,33 € /mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 3,58€/mois Voir l'offreDommage
En option
Vol
En option
Individuelle Accident
En option
Défense pénale et recours
Suite à accident : Jusqu’à 3 000€ par dossier
A partir de 7€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 9.99€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
-
40€ d'avantages pour toute souscription*
*Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire

Hormis l'excès de vitesse, l'homme interpellé portait des écouteurs. Une pratique interdite pour les conducteurs d'un EDPM. En effet, ces appareils les empêchent d'entendre les éventuels signaux émis par les autres usagers de la route.

D'autres délits viennent en outre s'ajouter à la liste. La personne arrêtée roulait sur une voie de circulation interdite aux trottinettes électriques alors qu'une bande cyclable se trouvait sur son chemin. Elle aurait également été testée positive aux stupéfiants.

Le commandant divisionnaire indique à l'AFP que les infractions constatées ont été réunies et jugées lors d'une procédure unique.