L’annonce de la découverte des vaccins jugés efficaces contre le Covid-19 au début du mois de novembre a fait renaître l’espoir des professionnels du voyage. Le niveau d’intentions de voyage a progressé depuis quelques semaines, même si la hausse reste encore faible. Les données recueillies par Sojern ont permis de faire ressortir ce constat.

En effet, les recherches de vols et d'hôtels ont enregistré une légère augmentation depuis le mois de novembre, mais les départs sont programmés, pour la plupart, au printemps prochain. Pour les destinations, les pays du sud de l'Europe comme l'Italie, l'Espagne et le Portugal attirent toujours les visiteurs. De plus en plus de voyageurs manifestent leurs intentions de visiter ces pays méditerranéens vers le mois de mars 2021.

L'incertitude sur l'évolution de la situation oblige les voyageurs à la prudence

La relance effective du secteur de voyage dépendra tout particulièrement de l'évolution de la situation. La découverte des vaccins pourrait atténuer la crise, mais rien ne permet de garantir que celle-ci se terminera au plus vite.


Toutefois, la hausse du nombre d'intentions de voyage depuis le mois de novembre est déjà une bonne nouvelle pour les professionnels du secteur.

Malgré tout, l'incertitude sur l'avenir oblige les voyageurs à la prudence. En cas d'annulation en raison de circonstances exceptionnelles et inévitables, le professionnel du voyage peut proposer une prestation équivalente.

Celle-ci prendra la forme d'un avoir que le voyageur peut utiliser pour une durée de 18 mois. Si cet avoir n'est pas utilisé au terme de ce délai, les paiements effectués au titre du contrat annulé devraient être remboursés intégralement par le professionnel du voyage.

À noter que les conditions et modalités de remboursement des frais d'annulation de séjours diffèrent d'un contrat d'assurance voyage à l'autre.

Croissance modeste de la demande pour les pays de l'Europe du Sud

L'annonce des vaccins a fait croître modestement la demande de voyage pour les pays de l'Europe du Sud. Ceux-ci pourraient accueillir des visiteurs dans les prochains mois, sauf en cas de fermeture de frontières.

Pour l'Italie, la demande concerne notamment les voyages à l'intérieur du pays. Les Italiens planifient de se déplacer dans d'autres régions et commencent déjà à réserver leurs hôtels.