La transition écologique est plus que jamais lancée. Les villes d’Europe s’évertuent à limiter autant que possible la circulation des moyens de transport motorisés polluants dans leurs rues. Mais les véhicules électriques ne sont pas encore à la portée de tous. Bon nombre de citadins se tournent ainsi vers les vélos électriques, qui sont désormais disponibles en LLD.

La formule LLD se décline également pour les vélos

La location longue durée (LLD), tout comme la location avec option d’achat (LOA), est une formule qui séduit les particuliers. En effet, dans leur quête d’une meilleure mobilité, ces derniers cherchent avant tout à payer pour l’usage et non pour la propriété.

Avec la transition énergétique, les moyens de transport électriques vont envahir progressivement les rues des grandes agglomérations et les routes. Mais sachant qu’un vélo électrique coûte en moyenne 1585 euros, pour beaucoup, l’achat n’est pas envisageable. La location, par contre, peut se présenter comme une alternative intéressante.

La location longue durée devrait donc trouver son public. Avec Veligo, les habitants d’Île-de-France vont pouvoir circuler en vélos électriques moyennant un « loyer » mensuel de 40 euros.

À noter qu’il s’agit d’un tarif de départ, et l’usager devra payer un supplément pour les options proposées (siège enfant, panier…)
.


L’usager devra également négocier un contrat d’assurance vélo pour se protéger des vols et des éventuelles dégradations du matériel. Le contrat initial de location court sur six mois, mais à chaque échéance, un renouvellement pour 3 mois supplémentaires pourra être effectué.

Ouvrir 250 centres et proposer plus de 20 000 vélos

Le marché des véhicules électriques est en plein boom. Pour se positionner sur le secteur de la mobilité citadine, Veligo n’a donc pas hésité à voir grand et a ouvert en tout 250 centres de location de VAE (vélo à assistance électrique) en région parisienne. L’objectif annoncé est de mettre à la disposition du public plus de 20 000 vélos.

Pour l’heure, Veligo compte 1500 locataires, mais il est indéniable que leur nombre va rapidement évoluer. En effet, les particuliers affichent de plus en plus un engouement certain pour toutes les pratiques respectueuses de l’environnement. D’ailleurs, il en va de l’avenir de la planète tout entière et sa préservation commence par les actions individuelles.