Au mois de juin dernier, la plateforme d’hébergement néerlandaise Booking a réalisé une enquête auprès de sujets adultes issus de 28 pays. Elle a voulu se faire une idée de l’état d’esprit des voyageurs potentiels face à la crise de coronavirus. Il s’avère que les personnes interrogées en ligne n’ont aucunement perdu le goût de l’évasion et de la découverte.

Le secteur touristique, dont les compagnies d'assurance voyage, a été particulièrement affecté par la pandémie de coronavirus. Pour autant, le désir de voyager n'a pas disparu pendant le confinement. Au contraire, 90 % des Français sondés dans le cadre de l'enquête de Booking se sont trouvé des idées de séjour pour passer le temps.

L'étude a été menée auprès de 20 934 individus habitant dans différentes régions du monde. La France en fait partie et a recensé 996 participants. 24 % d'entre eux ont l'intention de rattraper le temps qu'ils ont perdu cette année tandis que 45 % souhaitent davantage explorer le monde.


Les intéressés tiennent à respecter les consignes de sécurité sanitaire

L'échantillon regroupe des personnes qui ont effectué un déplacement professionnel ou qui ont voyagé pour le plaisir durant les 12 derniers mois. Celles-ci prévoient également de partir vers d'autres horizons durant les mois à venir.

L'étude montre que :

  • 45 % des Français préfèrent recevoir un vaccin contre le Covid-19 avant de préparer de nouveau leurs valises.
  • 77 % des voyageurs provenant de l'Hexagone attendent un geste rassurant de la part des acteurs de l'industrie du voyage.
  • 66 % des répondants s'attendent à subir des tests une fois dans la destination de leur choix.
  • 64 % accepteront de porter un masque de protection dans les endroits ouverts au public.
  • 57 % des sujets interrogés veulent s'isoler dans des zones plus rurales et plus vertes.

Il reste à savoir si le tourisme écoresponsable définira les standards de demain.

Voyager davantage ou à nouveau sans pour autant se ruiner

59 % des Français sondés n'attendent plus que la réouverture des frontières extérieures et la levée des mesures de confinement pour reprendre leurs habitudes de voyage. Par ailleurs, 65 % d'entre eux sont désormais décidés à saisir les opportunités qui s'offrent à eux.

Les réservations d'hôtels deviendront-elles aussi fréquentes qu'avant la crise sanitaire, une fois la situation rétablie ? Pour l'heure, les individus qui se déplacent doivent se munir d'une attestation dûment remplie.

En tout cas, l'étude révèle que 58 % des Français planifieront leur séjour en fonction des prix. 46 % d'entre eux espèrent notamment dénicher des offres promotionnelles dans l'espoir de réaliser des économies. En outre, 49 % des répondants envisagent de voyager dans l'Hexagone dans les 7 à 12 prochains mois. Cette part s'établit à 40 % pour les séjours prévus dans plus d'un an.