Le 26 avril dernier, jour de la rentrée scolaire, de nombreux étudiants n’ont pas pu accéder à la plateforme «Ma classe à la maison». Ce souci technique a également été rencontré par certains enseignants. Alors que ces derniers se sont plaints sur Twitter, le CNED a affirmé que le dispositif fonctionne. Il s’agirait d’un problème de cache chez les utilisateurs.

Le matin du 26 avril, des témoignages sur des messages d'erreurs lors de tentatives de connexion à «Ma classe à la maison» ont fusé sur Twitter. Ce qui a mis le mot-clé CNED parmi les plus discutés sur le réseau social vers 9h30. En effet, la plupart des professeurs et étudiants ont rencontré des difficultés techniques.

Concrètement, la plateforme développée par le Centre national d'enseignement à distance a présenté des problèmes de lenteur. À cela se sont ajoutés des bugs en série. Un phénomène qui s'était déjà produit avant les vacances scolaires. Le gouvernement a pourtant assuré avoir pris les dispositions nécessaires pour éviter que cette situation ne se reproduise.

ASSUREZ VOS ENFANTS CONTRE LES ACCIDENTS SCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES

Choisissez la formule d'assurance scolaire la plus adaptée à vos besoins parmi notre sélection d'offres.

7,90€/an par enfantPrise en charge
de l'aide à domicile
Activités
extra-scolaires
Harcèlement
Cyber-Harcèlement
Remboursement
des lunettes
Jusqu'à 200€
7,90€/an/enfant jusqu’au 01/09/2021
Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire
9,90€/an par enfantPrise en charge
de l'aide à domicile
Activités
extra-scolaires
Harcèlement
Cyber-Harcèlement
Remboursement
des lunettes
Jusqu'à 500€ en cas de bris
9,90€ /an /enfant jusqu'au 30/09/21
Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire
A partir de11.90€/anPrise en charge
de l'aide à domicile
Activités
extra-scolaires
Harcèlement
Cyber-Harcèlement
Remboursement
des lunettes
Jusqu'à 600€ selon la formule
-20% pour la première adhésion en maternelle
Voir les conditions sur le site du partenaire

Un changement au niveau du serveur

Vers 10h30, le CNED a affirmé sur Twitter que tous ses systèmes marchaient correctement. À noter que les espaces numériques de travail (ENT) gérés par les régions ont également fait l'objet de témoignages d'erreurs. À 11h15, l'institution a indiqué que «Ma classe à la maison» a accueilli 666700 utilisateurs.

Pour information, 1,3 million d'élèves et d'enseignants sont passés aux classes virtuelles au début du mois d'avril. Concernant le nombre de comptes sur le site, 3,2 millions de personnes y sont aujourd'hui inscrites. Un chiffre qui a son importance, notamment pour les sociétés d'assurance scolaire.

Ainsi, l'établissement public a demandé aux utilisateurs de vider le cache de leur navigateur puis de relancer ce dernier. D'après les explications du CNED, les difficultés d'accès résultent des ajustements apportés récemment pour sécuriser la plateforme. Cela a causé une modification des adresses des serveurs de l'organisme.

Un outil à privilégier

Le CNED affirme que son site est opérationnel. Auprès de BFMTV, celui-ci soutient que :

Certains utilisateurs peuvent rencontrer des problèmes car leur navigateur a conservé en cache les anciennes adresses […].

Il a notamment évoqué le cas de certains internautes qui se sont trompés de lien. Le 23 avril dernier, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a adressé un courrier aux instituteurs. Il assure que les fonctionnalités ainsi que les capacités de la plateforme ont été améliorées. De même, son niveau de protection contre les attaques de déni de service a été renforcé.

De leur côté, plusieurs enseignants ont pris l'initiative de recourir à des outils privés et plus fonctionnels comme Twitch, WhatsApp ou Discord. Face à cela, Jean-Michel Blanquer a souligné que le gouvernement préconise la tenue des classes virtuelles sur la plateforme du CNED. Les ENT peuvent être utilisés pour d'autres usages, annonce le responsable politique.