Certains acteurs du secteur touristique à Ibiza veulent s’engager en faveur du développement durable en vue de préserver les ressources naturelles de l’île. Leur objectif principal est non seulement de limiter les impacts du tourisme sur l’environnement, mais aussi de faire connaître l’endroit autrement que par ses plages et la vie nocturne.

Avec la crise sanitaire, le taux de fréquentation touristique de cette île des Baléares a fortement chuté. Quelques élus locaux souhaitent alors privilégier l'écotourisme en vue de protéger l'authenticité des sites naturels dans leurs communes.

Parmi ceux-ci figure le maire de Sant Joan de Labritja, qui a décrété l'interdiction de construire toute nouvelle discothèque dans sa municipalité. Selon lui, il est temps de se diversifier et de miser sur le tourisme vert.

Préserver les paysages vierges et le patrimoine culturel

Les acteurs du secteur qui veulent réinventer le tourisme à Ibiza souhaitent offrir un autre visage à l'île en mettant la préservation des paysages vierges et du patrimoine culturel au cœur de leurs priorités.


Ainsi, plus question d'ériger de nouveaux bâtiments sur les côtes, il faut miser sur la rénovation de l'existant en veillant au respect de l'écosystème et de l'authenticité du paysage environnant.

D'autre part, les activités proposées aux visiteurs sont également orientées vers la nature : randonnées équestres, excursions dans les campagnes, découverte des sites culturels et vestiges historiques, etc.

À titre de rappel, pour tout séjour à Ibiza, la souscription d'une assurance voyage est recommandée. Il existe plusieurs formules offrant différents niveaux de garanties, mais il convient de prendre une assurance couvrant l'interruption du séjour, la perte des bagages, la responsabilité civile, et bien sûr les frais médicaux et l'accident à l'étranger.

Il n'y a pas que les soirées en discothèques

Pour ces professionnels du tourisme et quelques élus locaux, les vacances à Ibiza ne se résument pas au bronzage sur les plages paradisiaques et aux soirées en discothèques. Il faudrait diversifier les activités et faire découvrir les autres facettes de l'île aux visiteurs.

D'ailleurs, les restrictions liées à la pandémie les contraignent à privilégier le tourisme vert et à promouvoir les richesses naturelles d'Ibiza. De plus, ils sont nombreux à croire que ce concept révolutionnera les habitudes des vacanciers dans les prochaines années.