Voilà deux saisons que les Français sont contraints de passer leurs vacances d’été en France même s’ils sont bien nombreux à rêver de traverser les frontières pour voir de nouveaux horizons en pays étranger. Une époque désormais révolue puisque certaines destinations sont désormais accessibles un peu partout dans le monde.

La fermeture des frontières et les restrictions de déplacement, ce ne sont là que deux des nombreuses conséquences directes de la crise sanitaire du Covid-19. Inutile de préciser qu'avec ces éléments, la pandémie a aussi mis un frein aux voyages à l'étranger.

Soit, deux années et des poussières de privation pour de nombreux Français désireux de passer leurs vacances d'été hors de la France.

Bonne nouvelle cependant puisque la saison estivale 2022 qui approche à pas de géant est bien partie pour faire figure d'exception pour la simple raison que la réouverture est désormais au rendez-vous auprès de nombreux pays.

La réouverture des frontières gagne du terrain

C'est bien connu, l'apparition du coronavirus a mis fin aux déplacements à l'étranger à travers la fermeture des frontières. De quoi, pénaliser les transporteurs terrestres, aériens et marins ainsi que les organismes d'assurance voyage qui ont vu leurs activités freinées.

Et ces opérateurs ne sont pas les seuls puisque les impacts se font aussi ressentir auprès des particuliers. Du moins, ceux qui ambitionnent de passer leurs vacances d'été dans un pays autre que la France et qui ont dû prendre leur mal en patience ces deux dernières années.

Mais plus pour très longtemps puisqu'aux dernières nouvelles, la réouverture gagne du terrain un peu partout dans le monde. À commencer par l'Europe où il est désormais possible pour les Français de se déplacer en toute liberté.

Les États-Unis sont aussi de la partie tout comme la plupart des nations de l'Amérique du Nord et du Sud.

Même phénomène du côté du continent africain, de l'Océanie ainsi que des îles comme Guadeloupe, Martinique ou Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

L'Asie aussi a commencé à faire ses premiers pas si d'autres s'y préparent comme pour le cas du Japon qui ouvre ses frontières à 98 pays à partir du 10 juin 2022. Ce qui est déjà une bonne nouvelle pour les touristes même si la majorité des nations asiatiques continue de garder les verrous à l'instar de la Chine, de la Corée du Nord, du Turkménistan et du Bhoutan.


L'accès soumis à certaines conditions

Il va sans dire que la réouverture des frontières est d'ores et déjà présente dans tous les continents en notant que dans le lot, l'Europe est l'unique territoire où l'ensemble des pays membres n'exige aucune condition d'entrée en lien avec les restrictions sanitaires.

Pour les autres, certaines nations continuent d'imposer des règles visant principalement à éviter les risques de contamination du Covid-19.

Aux États-Unis par exemple, le test antigénique est exigé le jour de l'arrivée et le jour du départ pour les voyageurs empruntant la voie aérienne si ceux qui ont choisi la terre ou la mer en sont exclus.

En parlant de cette partie du globe, il faut préciser qu'en Amérique du Nord et du Sud, la plupart des pays sont accessibles sans restrictions. D'autres font figure d'exceptions à l'instar du Canada, du Venezuela, du Nicaragua, de Guyana, du Bahamas, de la Guyane française, de Guadeloupe, de Dominique, de la Martinique, de Saint-Martin et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Pour ces derniers, le test PCR ou antigénique est généralement exigé si d'autres demandent la présentation d'un certificat de vaccination, une assurance voyage ou encore une demande de visa sanitaire.

Pareille situation en Australie et à la Nouvelle-Zélande ainsi que dans certains pays de l'Asie (Inde, Kazakhstan, Iran, Corée du Nord…) et de l'Afrique comme Madagascar, Guinée équatoriale, Tanzanie, Somalie, Mauritanie, Sierra Leone ou encore Mali.