Les États membres de l’Union européenne (l’UE) ont décidé de coordonner leurs mesures restrictives. Désormais, les voyageurs seront tenus de se référer à la carte unique établie par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Ceux qui proviennent de zones à risque devront aussi s’attendre à être mis en quarantaine ou se voir imposer un dépistage.

Pour réguler la circulation dans les pays membres de l'UE, des mesures communes ont été prises. Par exemple, les voyageurs devront systématiquement consulter une carte unique renfermant certaines informations, notamment le niveau de risque dans la zone où ils comptent se rendre. En fonction de la destination, il se peut aussi qu'ils doivent justifier la souscription d'une assurance voyage incluant une garantie Covid.

C'est le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) qui assurera la publication de la carte chaque semaine. Il se chargera aussi de l'affichage des niveaux de risque pour l'ensemble des régions européennes grâce à des codes couleur.


Fonctionnement du système de codes couleur

La mise en place de mesures communes par ses États membres résulte d'une recommandation de l'UE. Cette dernière vise à assurer une libre circulation tout en limitant la propagation du Covid-19. Dans la pratique, les ministres de l'UE se sont mis d'accord pour mettre en place une carte permettant de classer les régions par couleur, à savoir :

  • Le vert ;
  • L'orange ;
  • Le rouge ;
  • Le gris.

Les voyageurs provenant de zones classées rouge et orange sont susceptibles de subir des mesures restrictives telles que la mise en quarantaine ou encore la réalisation d'un test de dépistage. Pour ceux qui proviennent des régions vertes, aucune restriction ne sera imposée.

La carte commune est valable pour tous les pays de l'UE, mais également pour l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et le Royaume-Uni.

Des dispositifs complémentaires

La carte commune prévue par les États membres de l'UE complète la plateforme Re-open UE. Cette dernière a été mise en place pour fournir aux voyageurs les informations qui leur permettront de planifier sereinement leurs déplacements dans l'UE.

Chaque État membre devra y renseigner toutes les mesures susceptibles d'être appliquées aux voyageurs qui débarqueront sur son territoire. En font notamment partie :

  • La réalisation d'un test de dépistage ;
  • La présentation d'un test négatif pour pouvoir entrer dans le pays ;
  • L'obligation de compléter une fiche de localisation des passagers ;
  • Les restrictions mises en place pour les voyageurs en provenance de zones à risque.

Pour l'ensemble des pays membres de l'UE, les informations sur les mesures de restriction nouvellement adoptées devront être diffusées 1 jour avant qu'elles n'entrent en vigueur.