Les placements en fonds en euros ne rapportent plus grand-chose. Selon l’avis des experts, il est temps pour les épargnants d’envisager le recours à d’autres produits plus rentables, quitte à prendre quelques risques. Afin de les encourager à se tourner vers d’autres placements, les assureurs réduisent d’année en année les rendements des contrats d’assurance vie monosupport. En revanche, d’autres classes d’actifs se révèlent avantageuses en attendant une remontée éventuelle des taux d’intérêt.

Les fonds en euros ont toujours la cote auprès des Français

Bien que les fonds en euros ne soient plus intéressants en matière de rémunération, les statistiques montrent que ce support a toujours la cote auprès des épargnants : environ 80 % des fonds engagés dans l'assurance vie par les Français sont placés dans ce produit, avec un encours total de 1 776 milliards d'euros en septembre 2019.

Dans le contexte du taux bas, il est difficile pour les compagnies d'assurance de préserver leurs marges. Ainsi, elles cherchent à persuader les épargnants de diversifier leur portefeuille et d'investir sur des unités de compte.


D'ailleurs, afin de pouvoir rentabiliser leurs activités, ils proposent une gamme élargie de produits d'assurance : épargne, prévoyance, retraite, santé, assurances de biens et de personnes, assurance des loisirs, risques spéciaux, etc.

Pour trouver les contrats qui correspondent au mieux à ses besoins, il est conseillé de recourir à un outil de simulation d'assurance auto, assurance habitation, assurance vie, assurance emprunteur ou encore assurance retraite, en ligne.

Les actions et les actifs immobiliers plus rémunérateurs

Si la faiblesse du taux d'intérêt affecte la rentabilité de la plupart des produits de placement, les actions et les actifs immobiliers sont favorisés par cette situation. En effet, ces deux classes d'actifs attirent les épargnants étant donné qu'elles offrent des rendements élevés.

Toutefois, en cas de remontée des taux, les investisseurs vont systématiquement se tourner vers des actifs moins risqués : il est avantageux pour eux de placer leurs épargnes, pour une durée plus courte, dans des produits obligataires.