Bonne nouvelle pour les amateurs de vélo. La prime destinée à financer l’achat d’une VAE devrait être reconduite d’une année supplémentaire. Ainsi, les ménages pourront continuer à bénéficier de cette aide jusqu’en 2023. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Clément Beaune, ministre délégué aux Transports, lors de son passage sur le plateau de FranceInfo le vendredi 23 septembre dernier.

Des subventions valables pour les modèles classique et électrique

Selon le ministre, l'aide à l'achat de vélo qui devait s'achever à la fin de cette année devrait être maintenue jusqu'en 2023.

Il a précisé que « les utilisateurs qui prévoient d'en faire l'acquisition cet automne n'auront donc pas à s'inquiéter malgré les délais de livraison ».

Rappelons que ce dispositif a été renforcé cet été. Un bonus plafonné à 150 euros est octroyé par l'État pour l'achat d'un vélo neuf classique, à condition que le revenu fiscal soit inférieur ou égal à 6 300 euros.

Les acheteurs de vélos neufs à assistance électrique (VAE) peuvent aussi prétendre à une subvention de 400 euros maximum ou 40 % du prix de l'achat. Cette aide n'est valable que pour ceux disposant d'un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 6 300 euros et ceux en situation de handicap.

Les foyers dont le revenu fiscal est compris entre 6 301 et 13 489 euros peuvent prétendre à une prime plafonnée à 300 euros.

Il faut dire que cette aide arrive à point nommé pour bon nombre de ménages. En effet, avec la hausse généralisée des prix, ces derniers ont de plus en plus de mal à financer certaines dépenses comme l'assurance vélo.


Des aides cumulables

Dans la catégorie des « autres vélos », ceux qui souhaitent acquérir des modèles cargo (électrique ou non), allongé, pliant ou adapté à une situation de handicap ou une remorque électrique pourront prétendre à une prime allant jusqu'à 2 000 euros. L‘accès à ce financement est toutefois soumis à des conditions de ressources.

Toutes ces aides peuvent être cumulées avec celles accordées par les régions ou municipalités, comme la prime à la conversion. Cela permet d'alléger encore plus la facture.