Durant les prochaines années, les situations d’urgence sanitaire, les sinistres industriels et les catastrophes naturelles se multiplieront. C’est ce que révèlent les spécialistes de l’assurance. Les professionnels du secteur doivent s’y préparer dès maintenant, en commençant par optimiser leurs processus. Le traitement des réclamations émises par les assurés en fait partie.

La gestion des requêtes déposées par les plaignants fait partie du quotidien des compagnies d'assurance. Selon le dossier considéré, cette opération peut être complexe ou plus simple. Dans tous les cas, elle est récurrente et particulièrement chronophage. Or, le traitement des réclamations n'offre aucune valeur ajoutée aux assureurs. Ces derniers doivent donc automatiser cette tâche. De cette manière, ils augmenteront leur productivité.

Ils peuvent notamment recourir aux techniques de machine learning et aux outils impliquant l'intelligence artificielle pour traiter les réclamations élémentaires. L'intégralité du processus y passe, depuis la réception des demandes au dédommagement au cas par cas. L'évaluation des dégâts n'est pas en reste.

Repérer les fraudes et augmenter la satisfaction des consommateurs

Les fraudes à l'assurance sont légion. Certaines compagnies n'ont pas hésité à se servir des algorithmes d'apprentissage automatique pour exploiter et croiser des données à grande échelle. Par exemple, le réseau de soins Santéclair compare les caractéristiques des actes de prescription (et autres informations contextuelles) avec l'historique des patients. Ainsi, il est en mesure de déceler les cas de fraude aux remboursements des dépenses d'optique. Depuis que cette solution a été mise en place, le réseau de santé a pu économiser de l'argent.

L'Assurtech new-yorkaise Lemonade utilise aussi des logiciels basés sur l'intelligence artificielle pour accélérer les délais de remboursement des assurés. Sachant que les versements sont désormais effectués en une seule journée, les clients sont fidélisés. La rapidité du service permet aussi à la jeune pousse d'en attirer de nouveaux.

Éviter les erreurs humaines et gagner en efficacité

Une fois que le processus de traitement des réclamations est automatisé, les gestionnaires gagnent du temps. Libérés de certaines tâches, ils peuvent se focaliser sur la réalisation de missions à plus forte valeur ajoutée. Ils ont aussi l'occasion de consacrer leurs efforts à des opérations plus complexes. En même temps, les erreurs de saisie pouvant survenir durant les moments d'inattention ou de fatigue des gestionnaires sont évitées.

Les technologies de l'intelligence artificielle devraient aussi permettre aux professionnels de proposer des offres personnalisées aux clients et de prodiguer des conseils adaptés à leur situation. En effet, certains outils fonctionnent sur la base du traitement automatique du langage naturel. Encore faut-il que toutes les informations soient centralisées et exploitées sur une plateforme ouverte. Telle est la condition pour que l'utilisation de ces programmes informatiques soit bénéfique.