Selon le rapport de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), 67 conducteurs de moto ont perdu la vie sur les routes québécoises en 2020, ce qui correspond à une hausse de +49 % par rapport à 2019. Sur la période 2015-2019, entre 45 et 54 décès de motocyclistes ont été recensés au Québec. Les chiffres révèlent qu’il y a eu moins d’accidents en 2020 comparé à l’année précédente, mais que ceux-ci ont été plus mortels.

Une campagne de sensibilisation pour inciter à la prudence

Deux campagnes de sensibilisation ont été menées par la SAAQ, notamment à l'intention des chauffeurs pour qu'ils gardent leur vigilance en permanence sur les routes.

Selon les explications de Gino Desrosiers, porte-parole de la SAAQ,

En analysant les données des cinq dernières années, il est constaté de minimes diminutions sur le nombre des décès ou même une certaine limite. L'année 2020 reste toutefois un cas spécial, c'est peut-être juste une année maudite.

Il martèle que

Quelques secondes peuvent s'avérer déterminantes dans la survenue ou non d'un accident.

Après avoir examiné 2 des 67 cas, un officier de police judiciaire a pu déduire que

Les motards ont été principalement renversés par des chauffeurs distraits au volant.

Des chiffres qui corroborent ceux de la SQ

En 2020, selon des chiffres pas encore officiels de janvier dernier, une légère hausse des accidents mortels a été observée sur les routes contrôlées par la Sûreté du Québec (SQ).


Concernant les motards en particulier, le bilan est plus sombre.

Le nombre de décès n'a cessé de croître,

Regrette la SQ.

Sur 52 accidents faisant intervenir au moins une moto, 54 décès ont été comptabilisés en 2020. La moyenne sur ces cinq dernières années est de 41 collisions mortelles.

Pour corroborer la version de l'officier de police judiciaire cité plus haut, la SQ avance dans son bilan que les excès de vitesse et l'imprudence au volant constituent 29 % des causes d'accidents mortels sur les routes de Québec.

Le manque de concentration au volant ou la distraction sont à l'origine de 14 % des collisions mortelles. 10 % des accidents mortels sont provoqués par la consommation d'alcool et/ou de stupéfiants et par la fatigue.

Tous ces chiffres renforcent l'idée selon laquelle n'importe quel motocycliste est susceptible d'être responsable ou victime d'un accident. Il lui importe donc d'être couvert par une assurance moto adaptée qui prendra en charge tout sinistre dans lequel il est impliqué.