Le gouvernement a annoncé les mesures applicables depuis le 9 juin 2021 pour les liaisons entre la France et l’étranger. Elles concernent les pays qui se trouvent en Europe ou en dehors. Les conditions d’entrée ou de sortie dépendent de la situation épidémique du lieu de provenance et de destination. Une répartition en trois zones bien distinctes a été établie.

Zone verte, orange et rouge. La plupart des Français ont probablement entendu parler de ces trois classements ces derniers temps. En réalité, ils représentent la répartition des pays dans le monde selon leur situation face à l'épidémie.

Cette catégorisation permet d'avoir un repère pour gérer les entrées et les sorties en France. Elle a été établie en fonction des indicateurs sanitaires relevés dans chaque localité. Les autorités ont notamment observé la circulation du virus de la Covid-19 et des variants. Les mesures appliquées diffèrent selon le risque évalué. Les réglementations énoncées sont entrées en vigueur depuis le 9 juin dernier et seront probablement maintenues pour les vacances d'été.


Les conditions pour sortir de l'Hexagone et se rendre à l'étranger

Le classement a été réalisé suivant la situation le 2 juin 2021. Les zones vertes sont celles considérées à cette date comme les plus sûres. Elles comprennent entre autres les pays de l'espace européen, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l'Israël ou le Liban.

Il est possible de se rendre dans ces localités sans avoir un motif impérieux. Le pass sanitaire fera en outre son apparition à partir du 1er juillet 2021. Il a été conçu pour faciliter les déplacements entre les pays européens.

Il s'avère toutefois nécessaire de vérifier les règles appliquées dans le pays d'accueil. En effet, l'Australie classée zone verte maintient par exemple ses frontières fermées. La souscription d'une assurance voyage est aussi recommandée. Elle propose une prise en charge pour les soins médicaux ou en cas d'annulation de l'expédition.

Pour les pays orange, le voyage peut se faire sans motif impérieux pour les personnes vaccinées. Il s'agit entre autres des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Les réglementations qui régissent l'entrée dans le lieu de destination sont visibles sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Le code couleur rouge, lui, est attribué aux pays comme l'Afrique du Sud, l'Inde ou le Brésil. Ils sont accessibles uniquement en cas de motif impérieux, que le voyageur soit vacciné ou non.


Les mesures en vigueur pour rentrer en France

Un voyageur en provenance des zones vertes peut rentrer en France sans réaliser un test avant son embarquement. Seule condition à respecter : qu'il ait reçu les deux doses des vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca ou la dose unique du Janssen.

Le résultat d'un test PCR négatif effectué depuis moins de 72 heures est réclamé pour un voyageur vacciné provenant d'un pays classé orange. Un test antigénique réalisé depuis moins de 48 heures est aussi valable.

Si la personne n'a pas encore reçu le vaccin, le déplacement doit être justifié par une raison impérieuse. Elle peut en outre être soumise à un test antigénique aléatoire et un auto-isolement durant une semaine une fois en France.

Enfin, le voyage en France est autorisé uniquement pour un motif impérieux pour les personnes en provenance d'un pays rouge. Un test est exigé au départ et à l'arrivé. À ceux-ci s'ajoutent un auto-isolement pour les personnes complètement vaccinées. Une quarantaine de 10 jours pour celles qui ne le sont pas ou n'ont pas complété leur schéma vaccinal.