Pour faire face à un marché de plus en plus saturé, les assureurs proposent une grande variété de prestations additionnelles à leurs clients. Une étude, menée par le cabinet Julhiet Sterwen avec Happydemics, établit que ces services associés aux offres classiques d’assurance suscitent l’intérêt des assurés. Toutefois, peu de clients choisissent ces options additionnelles dans la réalité.

En France, le marché de l'assurance est régi par une réglementation très stricte. Pour se démarquer de la concurrence, les assureurs proposent une multitude de prestations optionnelles autres que l'assurance auto, santé ou habitation. Le cabinet Julhiet Sterwen s'est lancé dans une étude pour évaluer la perception des consommateurs sur la croissance des offres associées aux prestations classiques. Ce cabinet accompagne des organisations dans leur évolution. L'étude révèle que les assurés apprécient la proposition de services optionnels, jusqu'à y baser le choix de l'organisme d'assurance. Malgré cet engouement pour la variété de services annexes, peu de clients sont réellement décidés à y souscrire.

Les services optionnels attirent la clientèle

Les consommateurs ne sont pas indifférents à la croissance exponentielle des offres associées aux services standards. Le cabinet note que 36 % des personnes enquêtées ont remarqué que de plus en plus de services optionnels leur étaient proposés. Rodolphe Boyer, responsable de l'assurance et de la protection sociale du cabinet, souligne l'importance de ces prestations pour la clientèle. Selon ses propos :

Cette étude matérialise un phénomène que nous constatons régulièrement : l'importance capitale, pour les clients, des services accolés aux offres assurantielles.

En effet, 68 % des enquêtés qui ont reçu la proposition d'adhérer à des prestations autres que les services standards déclarent apprécier ces propositions. D'ailleurs, 2 clients sur 3 s'attendent à recevoir une proposition de leur assureur . Pour certains, ces offres ont une importance significative dans le choix de leur compagnie d'assurance. Outre les services basiques telles que l'assurance auto, habitation et santé, les prestations optionnelles seraient donc des critères importants pour tout comparateur assurance.

Cependant, peu de clients souscrivent réellement

En dépit de l'intérêt qu'ils portent aux services optionnels, peu de clients pensent réellement à y souscrire . Contre toute attente, moins du quart des enquêtés envisageraient d'investir dans ces prestations additionnelles. D'après les consommateurs, ces options devraient être comprises dans leur abonnement . Leur réticence s'explique donc par le fait de devoir payer des coûts supplémentaires.

En outre, l'étude relève que peu d'assurés ont recours aux prestations additionnelles pour lesquelles ils auraient pourtant optées . Certains se réfèrent aux conseillers clients pour les aider à comprendre ces options et à en bénéficier. Par ailleurs, la faible proportion contactant leur assureur à ce sujet représente moins de 20 % des consommateurs qui ont été interrogés.